23h59, des carnets de rêve

Attention, pépite ! Si vous aimez le très beau papier, et les contenus de qualité ; si vous avez des projets cachés au fond de vos insomnies ou des envie de changements de vie planqués sous l’oreiller… Venez voir par ici : les carnets de 23h59 pourraient beaucoup vous plaire.

Un carnet qui donne envie…

L’épanouissement tient-il dans une enveloppe ? Peut-être bien, se dit-on, en recevant le Carnet de Projets de 23h59 Editions. D’abord, l’objet est beau, la couverture cartonnée douce comme une caresse, le carnet cousu, le papier épais. A l’intérieur, surprise ! Le design de chaque page est stylé, les contenus variés et, de recto en verso, l’envie de sortir sa plus belle plume s’installe.

Mais assez de teasing. De quoi s’agit-il exactement ? Le Carnet de Projets est un réalisateur de rêve. Entre agenda perpétuel, coach personnel et astucier, il invite son propriétaire à le remplir page par page et à progresser dans ses envies, pas à pas. Ce qui fait la différence, c’est qu’il est si beau qu’il donne une excellente raison d’y revenir et que ses exercices sont si puissants que l’on finit par avancer presque sans s’en rendre compte – en savourant le chemin en tout cas.

Et qui aide à tracer l’itinéraire

Voulez-vous… Faire le tour du monde ? Vous mettre au yoga ? Créer un podcast ? Peu importe. Grâce au Carnet de Projet, vous pourrez clarifier vos envies, vous fixer des objectifs (et les découper en petites étapes moins impressionnantes), les planifier, les prioriser et les atteindre, marche par marche, comme si vous grimpiez doucement mais sûrement, l’échelle de votre épanouissement.

Vos projets sont plus que des projets ? 23h59 se développe et compte, déjà, de nouveaux carnets à son actif. Dans son catalogue, on trouve désormais un Carnet pour Entreprendre, pour celles et ceux qui ont envie de monter leur entreprise. Et, très bientôt, un Carnet du Temps, pour apprendre à le dompter. Qui sait quels autres Carnets sont en train de naître entre les pages de ceux d’Anne Humbert, sa créatrice ? A suivre !