Ayurvéda : Comment s’alimenter selon son Dosha

L’alimentation Ayurvédique se base sur les besoins et les ressentis de chacun selon son mode de vie. Cette médecine holistique invite à apprendre à se connaître soi-même, et à adapter son alimentation (le premier médicament pour notre corps) à sa personne.

Pour comprendre comment composer ses repas selon les principes ayurvédiques, il est indispensable de connaître le “Dosha” dominant de sa constitution.

Pour savoir si vous êtes plutôt Vata (Air), Pitta (Feu) ou Kapha (Terre) faîtes le test sur Holissence.

Vous êtes de type Vata
Pour rééquilibrer son énergie, le Vata doit se nourrir d’aliments “chauds” et réconfortants plutôt cuits, riches en protéines et parfumés aux épices pour maintenir la chaleur dans le corps. Les soupes, les matières grasses (le ghee ou beurre clarifié très conseillé dans la médecine ayurvédique) et le pain sont aussi très bons pour la digestion du Vata, à contrario évitez les légumes crus, le sucre et les excitants.

Vous êtes de type Pitta
L’équilibre de l’alimentation du Pitta est basé sur des aliments frais, de nature froide ou servis froids. La digestion du Pitta est très active, manger des aliments crus va contribuer à la ralentir et permettre d’apaiser le “feu”. On favorise donc la viande blanche ou les protéines végétales, les crudités, le lait, le jus d’aloe vera, la noix de coco, les fruits, et les épices “froides” comme la coriandre ou la menthe poivrée. On bannit les aliments riches en graisse, acides ou fermentés, l’alcool et les produits laitiers.

Vous êtes de type Kapha:
Vous avez tendance à stocker, il faut donc privilégier une alimentation légère, limiter les apports en sucres (sauf le miel un aliment très bon pour le Kapha) et en gras, ainsi que les épices très piquantes. Privilégiez les fruits et les légumes frais ou grillés au four. Surtout ne mangez pas trop copieux, essayez d’alléger vos repas et ce surtout le soir, pratiquez si possible de temps en temps le jeune intermittent.

 

Photo : Chinh Le Duc on Unsplash