Carnet de Curiosité : “sang pour sang” plaisir !

2 Shares
2
0
1

Mesdames, le temps est venu de déconstruire un des mythes sur la masturbation féminine : la masturbation pendant les règles. Sur les réseaux sociaux, de plus en plus de femmes partagent et s’enthousiasment sur cette pratique qui soulage grandement les douleurs, mais aussi facilite le repos et la détente pendant cette semaine difficile. Climax propose dans son premier carnet de curiosité de vous en apprendre plus sur cette pratique 100 % plaisir.

Le sang n’est pas sale

Que ce soit à cause du stigmate autour de la masturbation féminine ou de celui autour des règles, briser le tabou de la masturbation pendant les règles est un combo qui n’est pas facile. Mais plus que le problème de la masturbation, reste le problème du sang. Il faut donc déconstruire l’idée que le sang menstruel est sale. Nous sommes d’accord. Se masturber ou avoir un rapport sexuel pendant les règles peut donner lieu à quelques situations un petit peu désordonnées. S’il est possible de se masturber tout en gardant une protection hygiénique, se réapproprier son sang et l’utiliser comme lubrifiant ou même en “mettre partout” peut s’avérer très intense et érotique.  

Credit : Eva Sol

Toutes ces bonnes raisons de s’aimer

La pratique de la masturbation pendant les règles aide à soulager les douleurs grâce au plaisir. En effet en se rapprochant de l’orgasme le corps libère dans l’organisme de la dopamine et de la sérotonine, hormones aidant naturellement à soulager la douleur. De plus, les endorphines libérées dans l’organisme, participent à une amélioration de notre humeur. Votre sommeil lui aussi s’améliore grâce à l’ocytocine avec son effet sédatif, liée à la sensation de fatigue. Durant les règles, le flot sanguin et la circulation sanguine augmentent dans nos parties génitales, ce qui accroît aussi notre sensibilité et notre plaisir. L’orgasme sera non seulement plus fort, mais aussi, en stimulant votre utérus, soulagera vos crampes menstruelles.

Credit : ReNews NZ

Les petites astuces

Vous pouvez garder vos protections hygiéniques pendant toute la durée de votre session de plaisir. Cela peut même être de bons outils pour stimuler votre vagin ou votre vulve, en utilisant votre cup, votre tampon, votre serviette ou culotte menstruelle pour jouer sur les sensations de superposition ou de pression. En effet, 70% des femmes ressentent plus de plaisir en se caressant le clitoris à travers une fine couche de peau ou de tissu (étude Climax 2019). N’hésitez donc pas à tester notre petite astuce made in Climax ! Si vous décidez de retirer votre protection hygiénique, nous vous conseillons d’abord de prendre une douche ou un bain bien chaud pour vous détendre. Vous pouvez rester dans votre salle de bain ou passer dans votre chambre. Si vous décidez de changer d’espace choisissez donc une serviette ou des draps sombres pour vos séances masturbatoires que vous pouvez nettoyer et utiliser lors de vos prochaines explorations sensuelles.

Credit : Laurène Boglio

Seule ou accompagnée, tout est bon à essayer

N’oubliez pas que ce soit dans la masturbation ou l’acte sexuel, la pénétration n’est pas obligatoire. Profitez donc de cette semaine pour découvrir de nouveaux plaisirs qu’ils soient externes, oraux ou anaux. Utilisez donc votre sextoy préféré et restez dans l’écoute de vos désirs. Climax vous propose 17 techniques de masturbation externes du clitoris pouvant être utilisées pendant vos règles pour toujours plus de plaisir.

Climax et Holissence, le plaisir et le bien-être. Entre divertissement et apprentissage, la rédaction Climax se joint à Hollissence pour vous proposer une série d’articles sexo-sensuels venant compléter sa série de 32 vidéos sur le plaisir féminin. Une série à découvrir au plus vite sur notre site.

3 Shares
You May Also Like