Changer de vie: comment prendre la décision ?

Qui ne rêve pas de changer de vie ? Quitter la routine du métro-boulot-dodo pour lancer son food-truck, devenir pâtissière ou écrivain, dire adieu à la ville et retaper cette vieille bastide dans le midi pour que les enfants ne grandissent pas dans la pollution parisienne ou carrément s’installer de l’autre côté du globe, dans le bush australien… Ces envies de changement sont normales et permettent de se sentir vivant(e). Se projeter dans un avenir différent est le meilleur antidote à la dépression. Mais comment distinguer ce qui relève du doux rêve et ce qui pourrait vraiment advenir ? Quelles sont les précautions à prendre avant de tout changer ?

1 – Faire la liste des pour et des contre

C’est une technique qui peut sembler un peu « facile », mais pourtant des plus efficaces dès qu’il s’agit de prendre une décision. Coucher sur le papier, noir sur blanc, tous nos arguments en faveur du changement mais aussi tout ce qui pourrait être négatif dans cette nouvelle vie, permet de visualiser assez rapidement ce qui l’emporterait. Attention, ça n’est pas parce que la liste des « contre » est plus longue qu’il faut abandonner son projet. Mais cela veut sans doute dire que les contours du projet doivent être revus.

2 – Avant de se lancer, ménager ses arrières

Avoir envie de changer et se donner les moyens de le faire, c’est formidable. Mais le principe de réalité existe et il n’est pas forcément recommandé de démissionner de son CDI sans s’être un minimum renseigné sur les aides à la création d’entreprise, sur les indemnités que l’on pourrait obtenir, etc. De même dans le cas d’une expatriation. Prévoir en amont un séjour dans le lieu rêvé, hors période estivale où tout semble merveilleux, par exemple. En d’autres termes, sauter dans le vide, pourquoi pas, mais avec un filet de sécurité, c’est mieux !

3 – Parler avec des personnes ayant déjà sauté le pas

Bien sûr, toute expérience est singulière et ce qui a fonctionné pour l’un ne sera pas forcément indiqué pour vous. Mais les personnes qui ont pris cette décision de changer de vie ont des choses à vous apprendre, des conseils à vous donner. Elles peuvent être inspirantes et leurs erreurs vous permettront d’en éviter certaines.

4 – Quand la décision est prise, ne pas écouter les oiseaux de mauvais augure

Il existera toujours des personnes pour vous faire peur, pour vous dire que votre projet est complètement fou, qu’à « votre âge » (quel qu’il soit) c’est une folie de vouloir changer de vie. Certains auront des bons arguments et seront sincèrement inquiets pour vous. Mais lorsque la décision est prise et que tout est mis en place, rien ne sert d’écouter ces mauvais présages. Vous avez au contraire besoin d’être encouragés et de recevoir un maximum de bonnes ondes. Remerciez vos proches pour leur implication, mais expliquez leur avec un peu de fermeté que vous êtes déterminé(e) et que rien ne vous fera changer d’avis.

D’une manière générale, se rappeler que la question qui compte, c’est : « Est-ce que j’en ai envie ? » plutôt que : « Est-ce que j’en suis capable ? »