Comment savoir si vous êtes atteint de brown out ?

C’est le nouveau mot à la mode dans les entreprises. Après le burn out, le syndrome d’épuisement au travail, ainsi que le bore out, dont sont atteintes les personnes qui s’ennuient trop au bureau, le brown out fait son entrée dans le lexique du mal-être au travail. Comment savoir si vous êtes touché(e)par cette nouvelle forme de dépression, et dans l’affirmative, comment s’en sortir ? Réponse !

Le brown-out : ou quand le travail n’a plus de sens

À ce jour vous ne trouvez plus aucune raison de vous lever le matin ? Vous partez au travail à reculons et une fois sur place, vous ne savez plus bien pourquoi vous êtes venu ? Il se pourrait que vous soyez atteint de brown-out. Plus précisément c’est un nouveau mot pour caractériser le malaise ressenti à la suite d’une perte de sens et d’objectif au travail.

Inventé par François Baumann, auteur de « Le brown-out : quand le travail n’a plus aucun sens », ce mot anglo-saxon qui se traduit littéralement par « chute de tension » ou « baisse de courant » a en commun avec le burn-out et le bore-out le manque de motivation. En outre un sentiment de « déboussolement » que l’on peut parfois ressentir au travail. Cependant, contrairement au burn-out, les gens qui sont atteints de brown-out ne sont pas surmenés par leur emploi. De plus ils demeurent toujours occupés par leurs tâches quotidiennes, à la différence du bore-out.

Les symptômes 

Afin de savoir si vous êtes atteint de brown-out, posez-vous les bonnes questions :

-Trouvez-vous que votre tâche n’a plus d’intérêt ?

-Avez-vous l’impression d’être inutile au travail ?

-Avez-vous perdu votre sens de l’humour ?

-Vous ne savez-plus quelle direction donner à votre carrière ?

-Vous n’avez plus envie de participer aux réunions ?

-Inventez-vous toutes sortes d’excuses pour ne pas aller au travail ?

Si vous avez répondu oui à au moins trois de ces questions, c’est qu’il est temps d’agir !

Comment s’en sortir ?

Mentionnons que, si vous pensez être atteint de ce syndrome, n’hésitez pas à aller consulter un spécialiste qui saura vous aider. Essayez aussi de vous poser et de comprendre pourquoi vous en êtes arrivé à une telle situation. Est-ce votre poste qui a changé, ou vous-même ? Preniez-vous du plaisir auparavant dans votre travail, et si ce n’est plus le cas, quelles seraient les solutions pour y remédier ? En bref, essayez de bousculer votre quotidien, tentez de trouver des moyens pour arrêter de tourner en rond. Et pourquoi ne pas oser aussi sortir de votre zone de confort ?