Comment initier ses enfants à la méditation ?

Vous souhaitez familiariser votre petite tête blonde aux rudiments de la méditation ? Mais vous appréhendez de lui demander de s’asseoir un moment et de rester calme… On vous comprend. Pourtant, il ne s’agit pas d’une mission impossible ! Après l’initiation au yoga pour vos enfants, Holissence vous propose quelques pistes pour les familiariser avec la méditation.

Pourquoi initier les enfants à la méditation ?

Chaque jour, et comme chez l’adulte, les enfants sont ultra-sollicités. Il est alors bon de leur offrir un moment pendant lequel ils peuvent se détendre et se calmer. La méditation leur permet de se concentrer sur l’instant T, d’apprendre à respirer et en prendre conscience, de se détendre… À terme, la pratique de cette discipline peut s’avérer bénéfique, même si elle n’est pas miraculeuse. Leur créativité peut être boostée, leur capacité à se concentrer bien meilleure tout comme leur gestion du stress, sans oublier une bienveillance générale plus développée.

Mettez-les en confiance

Certains enfants ont parfois du mal à gérer la notion d’échec. S’ils savent qu’ils ne seront pas en mesure de bien faire ou réussir un challenge ou un jeu, ils auront tendance à ne pas vouloir participer. En leur faisant comprendre qu’il n’y a rien à faire de façon parfaite dans la méditation, ils seront moins réticents à aborder la discipline.

Ne les forcez pas

Forcez les enfants à faire ce qu’ils n’ont pas envie et vous avez de grandes chances qu’ils refusent de se prêter à l’exercice les fois suivantes. S’ils ne veulent pas méditer, ne les forcez pas. Mais rien ne vous empêche de ruser ! Attisez leur curiosité en pratiquant quelques exercices de méditation devant eux par exemple. Curieux comme ils sont, et en demande d’activités à réaliser avec les parents, il y a de grandes chances pour qu’ils se joignent à vous rapidement.

Allez-y petit à petit

Les premières fois qu’ils essayeront la méditation, ils auront probablement tendance à vouloir parler et à bouger. Si un petit rappel à rester calme ne fait pas de mal, il ne sert à rien de les réprimander. Progressivement, ils comprendront que le silence et le calme sont nécessaires dans la pratique de la méditation et vous aurez moins l’occasion de rappeler les règles, vous verrez.

Adaptez la durée…

Très très important. Les enfants, qui ne sont pas habitués à la méditation, ne tiendront pas en place plus de 5 voire 10 minutes. Adaptez la durée de la séance de méditation à leur « niveau » mais aussi à leur capacité de concentration. Au fur et à mesure des séances, vous pourrez augmenter la durée.

… Et les exercices de méditation

Leur parler d’introspection ne va pas du tout les inciter à pratiquer la méditation. Utilisez des images pour les amuser. Dites-leur qu’ils sont comme des rois et qu’ils doivent se tenir bien droits pour ne pas faire tomber leur couronne. Dites-leur que leur cerveau a besoin de faire une sieste et qu’ils doivent se concentrer sur leur respiration uniquement. Si vous ne savez pas comment faire, des livres et CD dédiés à la méditation des enfants sont disponibles à la vente comme « Calme et attentif comme une grenouille, Ton guide de sérénité » d’Eline Snel, « Happy méditation » de Valérie Marchand ou encore « La méditation pour les enfants avec Yupsi le petit dragon » de Marie-Christine Champeaux-Cunin et Dominique Butet.