Keïli, pour une healthy food joyeuse

La cuisine healthy, c’est la spécialité de Caleigh Megless, la fondatrice de Keïli. « You are what you eat » (tu es ce que tu manges) est sa devise. Ses assiettes sont pleines de couleurs et de pep’s, comme elle. Rencontre.

Caleigh a 34 ans. Elle parle très vite, avec un léger accent américain charmant (elle est originaire des Etats-Unis). Il y a 13 ans, elle est arrivée en France après avoir suivi les cours de « The Natural Gourmet Intitute », une école de cuisine où l’on apprend « comment cuisiner des légumes et les mettre en avant, pas pour la détox, mais pour le plaisir« . Il y a six ans, elle a créé Keïli, un service de traiteur trendy healthy… que l’on peut désormais trouver au 106 rue Amelot à Paris (en take away) et 1 place de la Pointe à Pantin (pour le restaurant).

Caleigh, que signifie « healthy food » pour toi ?

Elle est différente selon les gens : certains ont besoin de viande, d’autres non… Pour moi, la healthy food c’est surtout manger des ingrédients entiers. Je trouve que la nature est bien faite alors je ne veux pas la contrarier. Healthy, c’est aussi varié, de saison et croquant, gourmand, moelleux, acide… Dans la vie, on a besoin d’un peu de tout. J’aime créer des assiettes pleines de petites choses différentes, car cela contente les papilles et on a la sensation d’avoir bien mangé, même si l’on n’a pas mangé en grande quantité.

Peux-tu nous donner un exemple ?

Oui ! Aujourd’hui, par exemple, j’ai préparé une salade de quinoa rouge, avec des pousses de coriandre et de roquette, de l’avocat, de l’oeuf mariné avec de la betterave, de la feta, des noix de pecan hachées, du chou cru et des pickles de chou.

As-tu des ingrédients fétiches ?

Je suis une malade du citron, j’en mets partout, notamment dans les sauces, pour apporter de la fraîcheur. Je le trouve idéal pour contrebalancer le sel, il permet de mieux goûter les saveurs. J’adore aussi les pousses, je trouve qu’on ne les utilise pas assez, comme celles de chou kale, de moutarde, de fenouil… Enfin, je joue beaucoup avec le sucré-salé. Par exemple, en été, je peux assembler de la tomate et de la burrata, ajouter des cerises, des noisettes toastées et des olives… Le mélange fonctionne très très bien.

Cette semaine, je n’aurai pas le temps de déjeuner dehors, je vais devoir préparer mes repas à l’avance. Que me conseilles-tu pour aller vite tout en cuisinant healthy ?

Hyper important : faire des choses en avance. Par exemple, le dimanche, préparer un bac de quinoa. Il pourra servir pour le petit-déjeuner, avec du beurre d’amande, des fruits frais et du lait d’avoine, ou avec une vinaigrette et des légumes pour le midi. La vinaigrette, c’est pareil : on n’y pense jamais, mais on peut la préparer en grande quantité et la conserver pour la semaine au frigo. On peut aussi préparer des pickles. Et c’est bien d’avoir une petite réserve de graines et de fruits secs déjà toastés et hachés. On complète avec des légumes crus et le tour est joué !

Pour en savoir plus sur Keïli et sa pétillante créatrice, rendez-vous sur Instagram !

Assiette Keïli