L’apithérapie, vive les produits de la ruche !

Les abeilles sont formidables. Non contente de polliniser tout un tas de plantes sans lesquelles notre alimentation serait nettement moins fun, elles fournissent des trésors pour notre organisme. L’occasion de faire le point sur les produits de la ruche, avec Sabine Monnoyeur, naturopathe à Paris.

Le miel

C’est l’un des plus anciens remèdes connus… Le miel possède des propriétés bactéricides bien utiles pour les affections de la gorge, respiratoires ou contre la toux. Mais ce n’est pas tout ! Il aide également à combattre la fatigue et le vieillissement cellulaire, favorise le sommeil et aide le transit intestinal. Sans oublier ses vertus cicatrisantes. Côté nutritionnel, c’est un sucre naturel, moins calorique que le sucre, plein de vitamines B et C et d’enzymes digestives.

Ses propriétés varient en fonction de sa composition :

  • miel de lavande : pour la régénération cellulaire (en dermatologie), pour les bronches,
  • miel de romarin : bon pour le foie et la vésicule biliaire,
  • miel de montagne : énergétique,
  • miel de tilleul : favorise le sommeil,
  • miel de sapin : apaise les problèmes respiratoires,
  • miel d’acacia : anti-inflammatoire (gorge, bronches et dents),
  • miel d’agrumes : sédatif.

La propolis

Les abeilles s’en servent comme désinfectant à l’entrée de la ruche. Pour nous, c’est un antibiotique naturel, qui s’utilise pour anéantir virus et bactéries, voire en prévention, pour se protéger des maux de l’hiver. Ainsi, les personnes sensibles des voies respiratoires ont intérêt à faire une cure de propolis en début de saison pour limiter les désagréments.

Sabine Monnoyeur la conseille notamment pour les problèmes ORL, en dermatologie (pour les blessures, crevasses, brûlures, verrues, ampoules, eczéma, psoriasis…) et pour les problèmes dentaires.

La gelée royale

Comme son nom l’indique, cette substance constitue la nourriture de la reine de la ruche durant toute sa vie. Un genre de caviar surpuissant, puisqu’il lui permet de vivre 25 à 45 fois plus longtemps que les ouvrières tout en pondant 2000 oeufs par jour !

Riche en acides aminés, enzymes, vitamine B et minéraux, la gelée royale améliore l’état général sur tous les plans. « En cas d’anémie, surtout chez les personnes âgées qui ont un manque de globules rouges, son action est impressionnante« , indique Sabine Monnoyeur. Elle contribue également à l’équilibre du système nerveux, ralentit contre le vieillissement cellulaire et aide à lutter contre les allergies… Une bonne raison de la consommer pure, notamment aux changements de saison (500 mg de gelée fraîche, de préférence le matin à jeun), en cure de 4 à 6 semaines.

Le pollen

Il est le maître de l’immunité. Frais, le pollen est riche en nutriments, vitamines A, B, D, E, C, et en oligoéléments. Le pollen agit comme un protecteur sur notre flore intestinale, il favorise le développement musculaire (extra pour les sportifs) et aide à prévenir les maladies d’hiver.

Certains pollens ont des propriétés particulières:

  • le pollen de ciste améliore les défenses immunitaires,
  • le pollen de saule est un allié avant, pendant et après la grossesse,
  • le pollen de châtaignier est recommandé dès les premiers signes de ménopause,
  • le pollen de bruyère est idéal pour la circulation.

Comment le prendre ? « Seul, avant le petit-déjeuner, en veillant à bien insaliver avant d’avaler, conseille Sabine. On peut également le saupoudrer sur ses fruits frais ou dans ses jus« . Nous voilà parés pour l’hiver !

Photo by Matthew T Rader on Unsplash