L’échange de maison, ou comment voyager léger

Echanger sa maison ou son appartement pour les vacances, voilà une formule peu coûteuse et attractive pour découvrir dans d’excellentes conditions de nouvelles régions du monde…

A l’occasion du Salon Mondial du Tourisme, HomeExchange a publié ses derniers résultats, qui montrent que l’échange de maison est une super tendance pour les voyageurs en quête de nouvelles expériences. Ainsi, d’après la plateforme qui met en lien les propriétaires en quête de dépaysement, le nombre d’échanges, en France, a augmenté de 28 % l’année dernière… Une bonne occasion d’explorer les avantages de cette pratique !

Un jeu d’enfant

A condition d’accepter que des inconnus mangent dans votre vaisselle, s’assoient dans votre canapé et dorment dans votre lit, l’échange de maison est plutôt facile à mettre en place. Vous faites quelques photos de votre humble demeure, écrivez quelques lignes sur ses équipements et votre environnement… Et postez le tout sur une plateforme d’échanges. Ensuite, il ne reste qu’à trouver la maison de vos vacances et à vous mettre d’accord avec son propriétaire sur les dates et les modalités.

Compliqué ? Un peu, si l’échange se fait en simultané, car il faut que votre offre rencontre une demande équivalente en face. Mais vraiment pas si vous passez par un site (comme HomeExchange, par exemple), qui permet des échanges non réciproques, avec une monnaie virtuelle (sous forme de points) pour régler votre hébergement. Pour gagner des points, vous mettez votre maison à disposition. Vous pourrez ensuite les dépenser en habitant quelques jours chez un autre membre du réseau.

Voyager en autochtone

L’avantage du troc de maison, c’est qu’arrivé à destination, vous êtes comme chez vous. La première motivation des troqueurs est souvent financière (ne pas avoir de logement à payer représente une économie substantielle, évidemment). Mais elle est loin d’être la seule : la plupart louent les rencontres que permettent l’échange, le fait d’être conseillé sur les bons plans du coin par des gens qui le connaissent parfaitement, et la praticité de pouvoir vivre comme les habitants de leur destination…

L’autre avantage, c’est que voyager à si peu de frais permet de rester dans des endroits auxquels on n’avait pas forcément penser. Force est de constater, en surfant sur les sites d’échanges, qu’il y a de très belles aventures à tenter. Et comme la France est (encore) la première destination touristique mondiale, nous ne devrions pas avoir de mal à trouver des volontaires pour échanger !

Photo by Sheldon Nunes on Unsplash