L’hamamélis, super ingrédient beauté

D’après Pinterest, l’hamamélis sera l’un des ingrédients beauté les plus couru en 2019. Quelle est cette plante, quels sont ses bienfaits et surtout, comment l’utiliser ? On vous dit tout !

Une plante magique

Cet arbuste aux fleurs originales est gratifié de plusieurs petits noms sympathiques : arbre aux araignées d’or, digitaline des veines, café du diable ou noisetier des sorcières. Pour la petite histoire, il est originaire d’Amérique du Nord – les chamans indiens lui attribuaient des pouvoirs magiques. Il est désormais cultivé dans toute l’Europe, et vous pouvez sans difficulté le faire pousser chez vous. « La promesse d’un automne aux couleurs flamboyantes, suivi d’une curieuse floraison hivernale aux couleurs non moins éclatantes et délicatement parfumée« , assure le magazine de jardinage Rustica.

En attendant d’avoir la main verte, l’hamamélis nous intéresse surtout pour ses propriétés médicinales : astringentes et veinotoniques, notamment. Ainsi, les feuilles et les graines de cet arbuste entrent dans la composition de nombreux remèdes contre les varices, les hémorroïdes ou les contusions. Elle peut être ingérée en décoction, en infusion ou en gélules. Ce n’est pas tout : en cosmétique aussi, elle fait partie des chouchous des adeptes de la beauté naturelle…

Une eau qui rend belle

Si vous avez la peau sensible ou mixte, il est fort probable que vous ayez déjà croisé l’hamamélis dans la liste des ingrédients de vos produits skincare : ses propriétés antiseptiques et astringentes sont utilisées dans les lotions ou les masques, pour purifier la peau en douceur, resserrer les pores et prévenir l’apparition d’imperfections. Comme elle encourage la micro-circulation sanguine, elle fonctionne aussi pour apaiser les rougeurs (elle peut être indiquée pour apaiser la couperose). Enfin, ses pouvoirs antioxydants en font un allié pour celles et ceux qui craignent les effets de l’âge. Allez, une dernière pour la route ? L’eau florale d’hamamélis neutralise les odeurs (pour celles et ceux qui seraient tentés par la tendance #nodeo).

Tout cela est bien gentil, mais comment utiliser l’eau (ou hydrolat) d’hamamélis ? C’est assez simple : on peut la vaporiser sur ses jambes, quand elles paraissent lourdes, l’appliquer sur un coton en guise de tonique ou en ajouter dans l’eau de rinçage de son shampoing. On peut aussi la mélanger à d’autres produits naturels pour des effets décuplés : avec du gel d’aloe vera pour un soin après-shampoing, de l’argile rose pour un masque destiné aux peaux sensibles, ou la pierre d’alun, pour un déodorant naturel. Une belle découverte à faire !