L’Océan Therapy de Santa Mila

Grande amoureuse de l’océan, yogi et accro aux sports nautiques, Laure plus connue sous le nom de Santa Mila a écrit un livre dans lequel elle partage sa vision apaisée, mais tonique de la vie.

Qui es-tu Santa Mila ?
Je m’appelle Laure, je vis à Lille mais ma famille habite sur la côte Ouest près de l’océan.
J’ai créé ma société Santamila, il y a deux ans, pour partager ma vision du bien être décomplexée, apprendre à prendre soin de soi en se faisant plaisir. Des recettes simples et gourmandes, des sports plaisirs connectés à la nature, des astuces faciles et accessibles à tous. Je pense qu’il est important de se faire plaisir dans tout ce qu’on fait, de trouver ces petites astuces qui nous rendent heureux. J’ai commencé à partager mes recettes, mes conseils pour les sports nautiques et mes carnets de voyages bien être sur un site web. Puis j’ai vite eu envie de sortir de derrière mon écran et de faire vivre ces expériences bien-être à mes lectrices. Je me suis donc formée en yoga (cours et ayurveda), j’ai commencé par des ateliers et plus récemment des séjours bien-être au cours desquels je partage ce mode de vie autour de l’océan. 

Qu’est ce que l’Océan Therapy ?
L’Ocean Therapy est ma vision d’un mode de vie où l’on se reconnecte à soi-même, à la nature et plus particulièrement à l’océan et ses vertus apaisantes qui nous rendent plus heureux. 

Pourquoi un livre ?
Le projet du livre a découlé de cette volonté de proposer mes conseils bien-être dans un format différent de mon blog ou d’Instagram. Dans ce livre, j’ai également apporté davantage d’expériences personnelles en expliquant qui je suis et comment j’en suis venue à ce mode de vie. Je voulais montrer que je suis loin d’être parfaite et que mes conseils sont accessibles à tous. S’aérer, être en harmonie avec soi-même, prendre soin de la terre et se nourrir de ce qu’elle nous offre, se faire belle  avec des routines simples et des produits plus “green”, être au contact de la nature à travers le sport comme le kite, le surf, le yoga, le run qui m’apportent énormément. 

Peux-tu nous parler de cette fameuse relation que tu noues avec l’océan et ce qu’elle t’apporte ?
L’océan m’apaise, me calme, me ressource. J’ai un besoin inexplicable d’être au contact de l’eau, c’est vital. Rien que la vue de l’eau me fait du bien. Quand je suis dans l’eau, je me sens bien, je me sens libre et je me déconnecte de tout. On se sent tout petit et humble face à cette immensité. l’océan a ce pouvoir incroyable de nous faire lâcher prise, on oublie tout et on profite de l’instant présent. C’est magique !

Quels sports « d’eau » pratiques-tu ? Quel est celui que tu préfères et pourquoi ?
Je pratique le wake board, le wakesurf, le kite, le paddle, la plongée et le surf depuis un an et demi. Je n’ai aucune préférence, ce que j’aime justement c’est la possibilité de varier les sports en fonction des conditions que l’océan m’offre.
De belles vagues, j’opte pour le surf. Pas de vagues et du gros vent, je sors le kite. Pas de vent, ni de vague, je profite que l’océan se transforme en lac pour le paddle ou le Wake. C’est un terrain de jeu sans limite, chaque session est unique. C’est ce que j’aime dans ces sports en contact avec ce géant d’eau.

Ton « bord de mer » préféré dans le monde ?
Question difficile car il y a en de nombreux ! J’adore la France entre la côte d’opale, la Bretagne et la côte entre la Vendée et le Sud-ouest. Mais j’aime aussi beaucoup le Maroc pour ses spots sauvages et le Portugal. J’ai adoré également le Brésil et Bali. Je partage d’ailleurs plusieurs de mes bonnes adresses voyage dans le livre. 

Tu es partie à Bali faire une formation de yoga, qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans cette aventure ?
J’avais envie de me professionnaliser dans le bien-être et côté personnel je vivais une période difficile (je l’explique dans le livre). J’avais besoin de lâcher prise et de me retrouver seule avec moi même. Ce fut une expérience incroyable, riche en enseignements. J’en suis ressortie grandie et apaisée. 

On te reconnait aussi à ta crinière de lionne, quels sont tes conseils pour prendre soin de ses cheveux à la plage ?
Mon meilleur conseil pour mes cheveux : les plonger dans l’eau de mer et juste les rincer à l’eau douce. Chaque nature de cheveux est différente, mais il est vrai que les miens s’embellissent au contact de l’océan et du vent. Un signe ?
Plus sérieusement, l’eau salée me dessine de jolies boucles et accentue les reflets dorés. C’est magique. Je les rince et j’ajoute un peu de sérum bio d’EQ ou d’huile de coco et le tour est joué. Au quotidien, j’évite de les laver trop souvent avec du shampoing (1 à 2 fois par semaine), par contre je les rince souvent à l’eau claire. 

As-tu d’autres projets pour les mois à venir
Je vais continuer à apporter plus de contenu sur mon site santamila.com et proposer davantage d’expériences  « Ocean Therapy » à travers des ateliers mais surtout à travers des week-ends au bord de l’eau pour partager et faire vivre cette vision du bien-être. Affaire à suivre ! 

 

Ocean Therapy par Santa Mila, Ed. Talents Sport, 18€