Pourquoi le bootcamp va changer votre vie (et votre corps) ?

Vous aimez le challenge et le “work out” au sens américain du terme ? Le sport défi, celui qui vous pousse à aller plus loin, qui vous fait explorer des zones de votre corps et de votre mental que vous ne soupçonniez même pas ? Emmanuel Pothier fait partie de ce type de profil. Après avoir travaillé dans la finance, il est parti en Australie, où le sport est une religion, puis au Canada, et est devenu coach pour particuliers. Puis il a créé Midtown Studio à Paris, une salle où l’enjeu est de se dépasser, d’intégrer dans sa routine l’effort, le challenge, le dépassement de soi. Un bootcamp nouvelle génération qu’Holissence a testé et qui rend absolument accro !

Parce que c’est l’entraînement idéal !

Dans un vieux garage plongé dans l’obscurité transformé en salle de sport, le studio a des allures de remake des “12 Travaux d’Hercule”. Des bancs avec des haltères sur la gauche, une piste de sprint en faux gazon au milieu et des tapis de course se trouvent sur la droite. On va tout utiliser pendant les 40 minutes du cours, et plusieurs fois. “J’ai voulu mélanger tout ce que j’avais vu à droite à gauche” explique Manu (Emmanuel Pothier, que tout le monde appelle Manu). J’ai créé un studio dans lequel je suis bien, et pour que chacun se dépasse et s’y sente bien aussi”. Ça promet.

Parce que c’est un mélange de tout !

Bootcamp, mais encore ? Chaque cours est différent, mais comporte des exercices similaires très courts qui vont engager le cardio. Si on devait trouver une ressemblance, on affilierait ça à du HIIT (High Intensity Interval Training). “Je n’aime pas la routine des 40 minutes sur un tapis” nous confesse Manu. On va vite le comprendre. On alterne sprints sur le tapis (30 secondes ou 1 minute, le plus vite possible), abdominaux, planches, burpees dynamiques, puis on soulève des poids puis on recommence un sprint et ainsi de suite… Et le circuit est différent à chaque cours. Oui, on en a fait plusieurs…


Parce qu’on se vide la tête comme jamais !

Comme chaque exercice dure 30 secondes ou une minute, tout s’enchaîne très rapidement, on n’a pas le temps de penser à ce que l’on est en train de faire (ni à la douleur !). On se lance des mini défis sur chaque performance : aller jusqu’au bout du sprint, aller jusqu’au bout des abdominaux sans flancher etc. C’est très excitant et effectivement, une énorme envie de se dépasser nous saisit ! Physiologiquement, le cardio s’emballe en un rien de temps. “C’est très bon ! rappelle Manu. Votre cerveau sécrète des endorphines, en plus de faire travailler votre coeur, ça vide la tête ! Ça devrait être prescrit par le médecin…

Parce qu’on brûle 800 calories en 45 minutes !

Qui dit exercices très intenses, dit beaucoup d’énergie dépensée. L’énorme avantage du Boot Camp est qu’il permet de brûler beaucoup de calories en très peu de temps. En fonction de la masse musculaire de départ et de l’engagement de la personne pendant la pratique, on perd en moyenne 700 à 900 calories pendant un cours. Qui dit mieux ?

Parce que c’est accessible à tout le monde !

Super ludique car rythmé au son de musiques et de jeux de lumière, le cours passe à la vitesse de l’éclair. Les coachs veillent à la bonne position de chacun (bassin pendant les squats, dos pendant le lift de poids etc.). Une échographie pour vérifier qu’il n’y a aucune malformation cardiaque est préconisée mais sinon, le cours est ouvert à tout le monde. Même s’il est très cardio, l’important c’est d’avoir envie de se dépasser, ensuite chacun fait ce qu’il peut.

Midtown Studio, 21 rue Herold Paris 1er
15€ le cours d’essai

www.midtown-studio.com