Power balls, l’énergie en une bouchée

On dirait des truffes (vade retro satanas), mais non. Les power balls, ces en-cas énergétiques venus d’outre-Atlantique, sont des concentrés d’énergie, appétissants, faciles à préparer (sans cuisson), équilibrés et… délicieux.

Oubliez les barres chocolatées industrielles, si ce n’est déjà fait. À l’aide des energy balls, vous tenez la solution pour le goûter des enfants, le coup de barre de 11h ou bien de la fringale avant le cours de yoga. Avec tout ce qu’il faut de vitamines, de minéraux, de fibres et d’antioxydants.

Un en-cas sain et gourmand

La recette tient dans un blender : des fruits secs et un corps gras pour lier. That’s it. Aussi simple (et sain) que cela ? Absolument ! Mixez, roulez, et dégustez !

De plus, l’avantage de ce processus simple, c’est que l’on peut varier les plaisirs… et les effets. On met des amandes et des noisettes pour leur magnésium, leur calcium et leur fer. Des dattes pour leur potassium et leurs fibres. Ainsi que flocons d’avoine pour leurs protéines. Des graines de chia pour leur pouvoir rassasiant. Et par la suite, du cacao ou du miel pour le plaisir… Les possibilités sont infinies !

Les pros réalisent quelques manipulations supplémentaires, comme faire tremper les fruits secs dans de l’eau pendant une nuit pour les rendre plus digestes, placer le mélange au frigo une demie-heure pour que les balls soient plus faciles à rouler, ou les produire en grande quantité avant de les congeler, pour les ressortir au fur et à mesure des besoins. Sinon, les power balls se conservent sans souci durant une à deux semaines au réfrigérateur…
Qui est-ce qui va se régaler ?

Il existe d’autres en-cas pour éviter les fringales qu’Holissence a répertorié.