Rencontre bouillonnante avec Héloïse, aka Miss Maggie’s Kitchen

Nous avons hâte de vous retrouver samedi, au Rendez-vous Feel Good Madame Figaro x Holissence (avec le soutien de IT Cosmetics). En attendant, pour tromper notre impatience, nous vous emmenons à la rencontre de certains intervenants. Aujourd’hui, Héloïse, l’adorable fondatrice de Miss Maggie’s Kitchen.

Bonjour Héloïse, pouvez-vous vous présenter pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Je suis Héloïse. J’ai monté Miss Maggie’s Kitchen il y a un an et demi. C’est un projet autour du partage : de mes recettes, des gens que je rencontre en voyage, des artisans que j’ai envie de mettre en valeur… Et il y a en plus toujours une partie « solidaire », qui me permet de redonner un peu et de m’associer à une cause, comme celle d’Action contre la Faim ou de la Maison des enfants de Keur Khadija.

Quel a été votre parcours et comment avez-vous trouvé votre voie ?

J’ai travaillé plus de 15 ans dans la mode, mais ce n’était pas un rêve d’enfant. Je suis née en France, mais j’ai grandi en Floride et j’ai beaucoup voyagé. J’ai fait un burn-out l’année de mes 40 ans, j’ai dû m’arrêter de travailler et je me suis sentie coupable. Pourtant, aujourd’hui, je suis contente d’avoir vécu cela car j’ai beaucoup appris.

Nous avions emménagé dans un vieux pavillon de chasse normand pour élever nos deux garçons et, alors que je cherchais ce que je pourrais faire, mon mari m’a suggéré de créer un journal de mes recettes – celles que je réalisais à la maison et que mes amis me réclamaient. C’est comme cela que l’aventure a commencé. Puis je suis allée en Inde rendre visite à mon frère et lui m’a encouragée à partager les petites merveilles que je déniche en voyage. Le magazine, les boxes… Les planètes devaient être bien alignées, car depuis, tout s’enchaîne.

Dans la vie, quel est votre moteur ?

Le partage ! C’est essentiel ! C’est pour cela que j’aime autant la cuisine conviviale, à table, on peut échanger ses rêves, ses pensées…

Avez-vous des rituels ?

J’aime, quand mes enfants rentrent de l’école, prendre le temps d’échanger sur nos journées. J’aime aussi beaucoup voyager avec eux car ils ne voient pas les choses de la même façon.

Quand je suis fatiguée, je profite du bain des garçons : je m’allonge sur le canapé, je ferme les yeux et j’essaie de ne penser à rien. Cela me donne assez d’énergie pour être à nouveau disponible pour la soirée.

Samedi, vous participerez au Rendez-vous Feel Good consacré à l’amour de soi… Qu’aimez-vous chez vous?

Ma curiosité ! Quand je rencontre quelqu’un, je pose beaucoup de questions. Et ça m’enrichit !

Y a-t-il des choses que vous cherchez à améliorer ?

Mon côté « éponge » : beaucoup de gens viennent me parler de leurs soucis. C’est flatteur d’avoir leur confiance, mais du coup je porte leurs émotions, elles peuvent me trotter dans la tête. Je pense qu’il faut apprendre à faire la part des choses !

Cette interview vous donne envie de nous rejoindre samedi 9 février ? Il est encore temps de vous inscrire, ici !

Photo : Christophe Roué