Shampoing sec : fabriquez le vôtre !

En cas de bad hair day, il nous sauve la mise (en plis) !  Le shampoing sec est d’un précieux secours quand il s’agit de redonner un coup de frais à ses cheveux sans avoir à passer par la case « shampoing ». Bonne nouvelle : on peut le fabriquer à la maison, grâce à des recettes de grand-mère. Suivez le guide !

Pourquoi utiliser un shampoing sec ?

Vous n’avez pas le temps de passer sous la douche, et vos cheveux font triste mine. Pire, ils commencent à graisser. Hop ! Ni une ni deux, le shampoing sec vient arranger tout ça, et fait parfaitement illusion. Il faut reconnaître qu’il est plutôt pratique : un coup de spray, un coup de peigne et le tour est joué ! Parfait en cas d’urgence, il est également idéal pour espacer les shampoings, qui, s’ils sont trop fréquents, peuvent agresser les cheveux fins et les cuirs chevelus sensibles. Économique et écologique (car il n’y a pas besoin d’eau), il permet même de soigner le cuir chevelu et de donner du volume aux cheveux. Impossible de s’en passer donc, surtout s’il est fait maison, avec des ingrédients 100% naturels !

Notre recette :

Mélangez dans un pot 5 ou 6 cuillères à soupe de bicarbonate de soude, d’argile blanche ou bien de fécule de maïs avec une dizaine de gouttes d’huile essentielle de lavande fine pour assainir et régénérer, de citron pour purifier ou bien d’ylang-ylang pour une action antichute. Vous pouvez également ajouter quelques cuillères à soupe de poudres ayurvédiques si vous avez des besoins ciblés. Par exemple, la poudre de rhassoul nettoie, purifie et lutte contre l’excès de sébum. La poudre d’amla favorise la pousse des cheveux, tandis que la poudre de pivoine calme les irritations et apaise le cuir chevelu.

Application : Trempez un pinceau propre type blush dans la poudre et répartissez le shampoing sec sur les racines. Patientez de 5 à 10 minutes, puis brossez votre chevelure pour enlever le surplus. Vos cheveux sont gainés et brillants de santé !