Tout ce qu’il faut savoir sur le “Fasting” ou jeûne intermittent

Le fait de jeûner de façon séquentielle pendant un laps de temps précis dans la journée aurait de nombreux bienfaits sur notre corps mais aussi notre mental.

Qu’est-ce que le Fasting ?

Il s’agit tout simplement d’une méthode de jeûne qui consiste à ne rien manger durant 12 à 16h. Moins contraignant qu’un cure de jus ou qu’un jeûne de 24h, pratiqué en partie pendant la nuit le fasting est sans danger pour notre corps. Le but : Mettre son organisme au repos pour laisser le temps au système digestif de faire son travail et ainsi booster la détoxification du foie.

Pour le pratiquer il suffit d’alterner une période de jeune avec une période de prise alimentaire durant la journée. Généralement on recommande de passer 16h sans s’alimenter (l’eau, les infusions et le café sont autorisés) mais commencer par 12h suffit pour obtenir les bienfaits. Par exemple : en prenant un diner léger mais complet avant 20h, il suffit d’attendre minimum 8h du matin pour manger à nouveau ou bien de sauter le petit-déjeuner et prendre son premier repas à 12h pour faire un jeune de 16h.

Les bénéfices du Fasting :

-Une régulation de l’appétit :

En jeunant on prend conscience des notions de faim et de satiété, au fur et à mesure vous n’aurez plus de fringales entre les repas.

-Une jolie peau:

Le foie ainsi détoxifié va redonner à la peau son éclat et atténuer les imperfections.

-Une perte de poids :

Pendant le jeune, vous n’apportez plus suffisamment de sucres à votre corps, pendant cette période il va donc puiser dans ses réserves de graisses pour trouver l’énergie dont il a besoin.

-Une baisse de la fatigue

Le taux de glycémie régulé par le jeune empêche les gros coups de mou de la fin de matinée et de l’après-midi.

-De meilleures défenses immunitaires

Le jeûne est une façon de renforcer son ADN, en éliminant les déchets de notre organisme on réduit tout type d’inflammations, les allergies et les rhumatismes, et surtout on booste nos défenses immunitaires.  

-Une régulation des hormones

Notre système digestif est directement lié à notre équilibre endocrinien, son bon fonctionnement aide à réguler notre système hormonal.

Comment pratiquer le Fasting

Commencez par faire des jeûnes de 12h pour vous habituer, ne dépassez pas les 16h sans avis médical!

Le choix le plus simple est de “sauter” le petit déjeuner, cela peut être très rude pour certains, veillez à bien vous hydrater en buvant de l’eau, du thé, du café ou des infusions. Manger directement au réveil n’est pas recommandé le système digestif est souvent encore en train de travailler, vous verrez au bout de quelques jours de pratique la sensation de faim le matin diminuer. Pas de règles pour la fréquence, certains le font tous les jours et d’autres réservent cette pratique à un jour dédié dans la semaine. Allez-y petit à petit, écoutez votre corps et vos ressentis, l’idée reste de ne pas se laisser mourir de faim.

Choisissez une journée sans stress avec des activités qui vous occupent sans vous prendre trop d’énergie. Si vous le pouvez faîtes un peu d’exercice (doux) 1 heure avant de rompre le jeûne. Pendant les repas mangez à votre faim sans compenser, évitez les aliments trop sucrés et privilégiez les fruits, les légumes et les céréales pour faire le plein de vitamines et de nutriments essentiels.

Enfin ne pratiquez pas le fasting si vous êtes enceinte ou suivez un traitement médical, consultez d’abord votre médecin.

Photo : Sweet Ice Cream Photography on Unsplash