Un demi-siècle dans l’Himalaya, l’exposition qui en met plein la vue

Des oeuvres photographiques à couper le souffle par le photographe et moine bouddhiste Matthieu Ricard sont exposées à la Hune à Paris tout l’été.  
Depuis mi-février l’exposition présente les plus belles photographies de la vie quotidienne de Matthieu Ricard dans les monastères de l’Himalaya. À la suite d’un premier voyage en Inde en 1967 où il rencontre de grands maîtres spirituels tibétains, ce photographe passionné et docteur en génétique cellulaire part s’installer dans l’Himalaya et devient moine bouddhiste à l’âge de 30 ans. Aujourd’hui, il réside principalement au monastère de Shéchèn au Népal.

Amnye Machen, northern side, Rekur Ton chog
19 Feb. 2016

« Un hymne à la beauté, voilà ce qu’est pour moi la photographie. Au cours de cinquante ans passés dans l’Himalaya, j’ai eu l’immense fortune de vivre auprès de grands maîtres tibétains dont Kanguiour Rinpotché et Dilgo Khyentsé Rinpotché. J’ai été le témoin de leurs qualités exceptionnelles et j’ai pu également découvrir la vie quotidienne des populations himalayennes et les lieux sauvages de ces hautes montagnes. Mon but était de partager avec tous la beauté, la force et la profondeur de leur univers », déclare Matthieu Ricard.

22. Crowd of Tibetan monks and horses. Tibet orientlal, 1995.

Exposition Matthieu Ricard « Un demi-siècle dans l’Himalaya » jusqu’au au 31 août 2019

La Hune, 16-18 Rue de l’Abbaye, 75006 Paris