Végé, végan, flexi… Quelle est la meilleure alimentation ?

Manger n’a jamais suscité autant d’interrogations ! Entre choix éthique, goût personnel et équilibre nutritionnel, décider de ce que l’on met dans nos assiettes est devenu un véritable casse-tête. Pour tous ceux qui se posent des questions, nous avons lu le dernier ouvrage du docteur Edouard Pélissier : Végétarien, végan ou flexitarien ?

Végétarisme, véganisme, peganisme… On ne sait plus à quelle casserole se vouer. Alors, avant de virer orthorexiques, nous avons boulotté Végétarien, végan ou flexitarien ?, le livre du chirurgien-cancérologue Edouard Pélissier, qui s’est chargé de compiler les études sur les différents régimes, pour découvrir quel était le meilleur pour la santé. Une synthèse bienvenue !

Moins de viande, c’est sûr !

Evidemment, il faudra lire l’intégralité de ce livre pour les détails. Mais en résumé express, la première constatation du médecin (outre que notre organisme est prévu pour l’omnivorisme), c’est que les végétariens jouissent d’une meilleure santé que les mangeurs de viande : ils souffrent moins de surpoids, moins de cholestérol et moins d’infarctus. D’après les études, le gap est moins important entre végétarisme et véganisme : supprimer tous les produits d’origine animale apporte peu d’avantages supplémentaires (du point de vue de la santé) tout en faisant courir des risques de carences.

Dans la liste des choses qui viendraient à manquer, notez : les protéines, le fer, la vitamine B 12, les oméga-3, la vitamine D, l’iode et la vitamine A. En fait, ce que relève surtout le docteur Pélissier, c’est que décider de supprimer des éléments de son alimentation ne se fait pas sans une bonne dose de préparation, d’information… et de compensation (notamment grâce au soja, aux légumineuses, graines, fruits secs, algues, alimentés fermentés et de compléments alimentaires pour les vitamines B12 et D). Et que, quel que soit le régime adopté, le pratiquer avec des aliments sains et nutritifs est essentiel !

Photo by Brenan Greene on Unsplash