Yoga : comment initier ses enfants à la pratique ?

Stress à l’école, troubles du sommeil, difficultés de concentration… Comme les adultes, les enfants sont aussi confrontés au stress. Et comme chez l’adulte, le « yoga pour enfant » peut les aider à gérer leurs angoisses tout en leur permettant de connaitre et prendre conscience de leur corps.

Yoga pour enfant, pourquoi ?

Du 5 au 11 février 2018 a eu lieu la semaine du yoga dans l’éducation avec l’association Recherche sur le Yoga dans l’Éducation (RYE). Convaincue « que le rejet et la démotivation ne sont pas inéluctables dans le processus d’apprentissage« , la RYE « forme les professionnels de l’éducation à des techniques de yoga, adaptées à la classe et à l’atelier. » Pourquoi ?  Parce que le yoga pour enfants peut, d’une part, améliorer leurs facultés de concentration et de mémorisation et d’autre part, leur permettre de prendre conscience de leur propre corps et ainsi apprivoiser leurs émotions.

Yoga : comment initier les enfants ?

Sachez que dès 3 ans, un enfant peut commencer quelques exercices de yoga. Évidemment, les postures ne seront pas parfaites, ce n’est pas le but. L’essentiel, c’est qu’il apprécie la pratique. Dès 6/7 ans, les postures deviennent un peu plus précises. Quel que soit l’âge, le yoga pour enfant doit avant tout être ludique. Comment ? Notamment grâce à des positions portant le nom d’animaux qui font toujours de l’effet auprès du jeune public : le chien tête en bas, le chat, la grenouille, l’escargot…

Comment se déroule une séance de yoga pour enfant ?

Un peu comme chez l’adulte, une séance de yoga pour enfant se déroule en trois temps. Tout d’abord, on va l’inviter à se défouler via quelques mouvements dynamiques. Puis s’ensuit un moment de calme pour prendre conscience de son corps, de sa respiration et pour s’ancrer dans la séance.

La seconde phase sera celle des enchaînements de postures aux noms d’animaux. Un moment qui devrait assurément amuser votre petite tête blonde mais qui a aussi son importance. En plus du travail de posture, cette étape lui fait découvrir et prendre conscience de sa respiration, de son souffle. L’objectif est qu’il puisse commencer à maîtriser sa respiration et l’utiliser à bon escient par la suite.

Enfin, et pour terminer la séance de yoga, l’enfant sera invité à à se relaxer. Là encore, on fait appel à son imaginaire en proposant des postures aux noms amusants comme celui de la feuille repliée (posture de l’enfant).