Crédit : Deon Black

Carnet de réflexion : Parlons masturbation !

La pratique de la masturbation n’est pas un sujet que l’on crie sur tous les toits, pas non plus à un dîner de famille, pas encore. Pourtant, c’est un besoin, une envie naturelle qui n’a rien de honteux et qui en plus fait du bien, à l’esprit comme au corps ! Dans ce carnet de curiosité et à l’occasion du mois de la masturbation, CLIMAX vous propose de célébrer cette pratique si controversée. Qu’elle soit solitaire ou mutuelle, pourquoi la masturbation est-elle si bonne pour nous les femmes?

Plaisir féminin : se masturber c’est se connaître soi

La masturbation concerne notre intimité et c’est ce qui la rend si spéciale et pour certain·e·s si mystérieuse.

Cela n’a rien de négatif, au contraire. La masturbation et ce qui l’entoure (clitoris, vulve, mont de vénus, point G…) fait partie de la sphère de l’intime. Intimus en latin signifie “le plus caché”, et ce n’est pas pour rien ! Découvrir son intimité, ce qui est “le plus caché” peut être intimidant. C’est pourquoi s’explorer, d’abord seul·e puis avec un·e partenaire, est une manière incroyable pour commencer à connaître son corps et appréhender plus ouvertement sa sexualité. Être en mesure de se donner du plaisir nous permet ensuite de guider l’autre sur ce que l’on aime, ce que l’on désire.

Crédit : Suzanne – Clit is Good & Charlotte Abramow

Bien-être et masturbation

En plus de nous permettre de mieux connaître notre corps, la masturbation encourage le bien-être. L’entreprise de sextoys anglais LoveHoney conclut dans son dernier rapport de 2019 que se masturber, avec ou sans sextoy, réduit le stress pour 66% des personnes interrogées et met de bonne humeur 53% des intéressés. Bonne humeur, anti-douleur, anti-stress, plaisir et sommeil apaisé… Voici plein de raisons de s’adonner à la masturbation !

Masturbation, alliée du plaisir féminin

Une étude américaine montre que 86% des femmes homosexuelles disent atteindre l’orgasme lors de leurs rapports contre 65% pour les femmes hétérosexuelles. Alors que l’écart entre les hommes hétérosexuels et homosexuels est d’à peine 6%, comment expliquer un tel écart entre femmes ?

Un indice : alors que 30% des hommes interrogés pensent que la pénétration est le meilleur moyen pour permettre à une femme d’avoir un orgasme, 91% des lesbiennes expliquent l’atteindre grâce à une stimulation manuelle ou orale du clitoris. Sans forcément être pénétrées vaginalement, donc. En bref, la masturbation est l’alliée du plaisir féminin !

Le terrain de jeu est vaste : les techniques de masturbation et de sexe non pénétratif sont très nombreuses pour peu qu’on soit curieux et créatif. C’est aussi pour ça que CLIMAX existe : une véritable encyclopédie pour enrichir votre vie sexuelle de nouvelles idées 100% plaisir !

La masturbation à deux, entre connexion et plaisir

Pratiquer la masturbation devant son partenaire est un acte de vulnérabilité et il peut être intimidant. Mais si vous vous sentez à l’aise, cette pratique peut développer la proximité et encourager une connexion profonde avec votre partenaire.

En plus, comme vous êtes la mieux placée pour savoir ce que vous aimez, regarder permet à votre acolyte de voir quels sont les mouvements que vous aimez, quelles sont les zones les plus érogènes, etc. Une cartographie du plaisir en direct en quelque sorte !

Connectez-vous avec votre partenaire

C’est à la fois très relaxant et très intense de s’allonger côte à côte et d’entendre/voir l’autre se faire du bien. Pas d’injonction à être bon, à performer, le but c’est juste de prendre du plaisir. Connexion garantie !

Climax et Holissence, le plaisir et le bien-être. Entre divertissement et apprentissage, la rédaction Climax se joint à Holissence pour vous proposer une série d’articles sexo-sensuels venant compléter sa série éducative dédiée au plaisir féminin, basée sur la science. Une série à découvrir au plus vite sur notre site .

You May Also Like