Bain de nature

Et si vous alliez prendre un bain de nature ?

Seul(e) ou en famille, aller se promener et faire un tour en pleine nature procure du bien-être. Les adeptes du running et de la marche sportive le savent bien, la simple vue du vert et la présence dans un milieu naturel en général, apaise et ressource. On déconnecte instantanément.

Les bienfaits des milieux naturels sur le corps et l’esprit

Bains de forêt, sylvothérapie… L’immersion en pleine nature est aujourd’hui érigée au rang des pratiques thérapeutiques. Pourquoi cette reconnexion avec mère nature nous procure-t-elle du bien ?

Les bienfaits de la nature sur la santé sont nombreux. Plusieurs études récentes montrent que les forêts calment notre stress et sont donc un bienfait essentiel dans un monde qui s’accélère. Notre psychisme, notre rythme cardiaque et notre tension sont notamment visés. 

Les bains de forêt par exemple – pratique japonaise appelée « Shirin-yoku » – ou la sylvothérapie – qui signifie littéralement « thérapie par les arbres » – sont des techniques de médecine préventive. À destination du corps et de la tête, ces pratiques récupérées des temps anciens consistent essentiellement à renouer avec la nature. S’ensuivent notamment : 

  • une meilleure concentration et une baisse des pensées parasites
  • des effets positifs sur la tension artérielle, les défenses naturelles et l’immunité
  • la réduction du stress et de la fatigue

L’appel aux sens provoqué par une balade en milieu naturel nous plonge dans un état de relaxation. Notamment grâce aux phytoncides, des composés organiques volatiles émis par les arbres, qui sont capables de réduire le stress, les troubles cardiaques et de renforcer le système immunitaire. 

Le fait de toucher du bois brut, comme lorsqu’on enlace un arbre en sylvothérapie, provoque également un abaissement de la pression sanguine.

Le running et la marche sportive en pleine nature pour entretenir sa santé 

Vous avez surement déjà entendu parler des 10.000 pas quotidiens recommandés par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ? 

Ce nombre équivaut au minimum d’activité requise pour se maintenir en forme, préserver sa santé et maîtriser son poids. Cela équivaut à 7,5 kilomètres en moyenne, du premier pas du réveil au coucher. 

Rien de mieux qu’une session de running ou de marche sportive en milieu naturel pour augmenter son nombre de foulées quotidiennes. Evidemment, tout en profitant des bénéfices sur la santé qu’apportent l’activité sportive en plein air. 

L’idéal ? Utiliser un podomètre pour suivre la distance parcourue dans la journée comme le bracelet d’activité Kappa qui calcule à la fois le nombre de pas et la distance parcourue. Parfait pour vous accompagner dans vos activités sportives, ce bracelet, résistant à la poussière et aux projections d’eau, dispose également d’un cardiofréquencemètre pour mesurer avec précision le rythme cardiaque.

You May Also Like