Autohypnose

L’auto-hypnose pour mieux dormir et gérer ses émotions





Pour mieux comprendre l’hypnose et les mécanismes sous jacents de l’auto-hypnose, nous avons rencontré Kevin Finel, fondateur de l’ARCHE (Académie de  Recherche et Connaissances en Hypnose Ericksonienne), à la fois école d’hypnose et centre de recherche pluridisciplinaire en neurosciences et psychologie cognitive.

Kevin Finel est également le co-fondateur de Psychonaute, une plateforme (aussi disponible sous forme d’application) dédiée à l’auto-hypnose. Focus sur cette pratique bienfaitrice qui vient modifier les états de conscience pour notamment aider à mieux dormir et gérer ses émotions.

Kevin Finel, un passionné du cerveau

Kevin Finel ouvre son premier cabinet de consulation en hypnose à 17 ans… Précoce, il commence dès son jeune âge à approfondir les différents états de conscience et s’intéresse à son application en thérapie et coaching.

Il s’est rendu compte qu’on se posait peu la question des états de conscience, souvent vue d’un point de vue artistique voire mystique. Pourtant notre époque est merveilleuse pour cela : les neurosciences et siences cognitives apportent dorénavant de nombreux outils. En effet, d’un point de vue pragmatique, à l’heure actuelle, on a suffisamment de réponses pour pouvoir bien travailler avec.

Kevin Finnel

L’objectif de Kevin Finel est simple : mieux comprendre ce qui se passe, démystifier l’hypnose et partager son expérience avec le grand public comme dans son Ted Talk :“Ça donnerait quoi si on prenait des cours de cerveau ?” et son premier livre publié à 20 ans “Auto-hypnose : un manuel pour le cerveau“.

Avec Bruno Surace, directeur pédagogique de l’ARCHE, ils ont crée Psychonaute une plateforme dédiée à l’auto-hypnose (et une version application depuis 1 an) pour que les gens puissent se développer grâce à l’auto-hypnose en toute autonomie.

Ils y partagent les thèmes qu’ils aiment et font venir des invités spéciaux pour approfondir certains thèmes.

Qu’est ce que l’hypnose ?

L’hypnose est tout simplement une pratique qui touche à tout ce qui permet de modifier l’état de conscience. Ses applications sont multiples. On peut dire par exemple que la méditation, qui s’est récemment démocratisée notamment grâce aux applications, est une famille d’état de conscience.

Hypnose, auto-hypnose… Quelles sont les différentes facettes de la discipline ?

L’état d’hypnose est induit par un praticien, quelqu’un qui va savoir nous guider, nous accompagner dans nos expériences. Cela prend part à une recherche thérapeutique, en cas de traumatisme par exemple.

Tandis que lorsqu’on traite d’auto-hypnose, on fait référence à plein de choses différentes. La partie therapeutique est legère, il y a un fort aspect développement personnel, coaching, connaissance de soi… Une réelle découverte de sa part inconsciente, du fonctionnement de ses mécanismes cérébraux avec l’analyse des rèves par exemple. Ce sont des choses que l’on peut entamer par soi-même !

« L’auto-hypnose est l’art de voyager dans les états de conscience »

Kevin Finel

Les applications sont extrêmement diverses : gestion de la douleur, développer sa mémoire, sa concentration, sa capacité à mieux dormir, écriture automatique, les animaux totems…

On peut conceptualiser ça en catégories :

  • bien-être (à la limite du thérapeutique)
  • développement personnel (pour développer ses capacités)
  • exploration (ludique et connaissance de soi)

Comment l’autohypnose peut aider à une meilleure gestion des émotions ?

Il faut au préablable comprendre comment cela fonctionne. On a pas ou très peu d’éducation émotionnelle. Aussi nous sommes souvent débordés par ces emotions qui existent en nous…

L’auto-hypnose permet de mieux comprendre comment les émotions fonctionnent, pour ne plus seulemet les subir mais pouvoir les apréhender et leur répondre.

Nomalement,  il y a une phase de montée émotionnelle dont le but est de nous mettre en mouvement face à une situation, puis s’ensuit une phase de décharge. Le problème est que notre culture nous pousse souvent à réprimer nos émotions surtout celles dites “négatives”. Aussi, on a souvent des émotions qui finissent par stagner en nous et qui entraînent une foule de conséquences néfastes.

Rejetter ses émotions revient souvent à les laisser revenir plus fortes voir même nous dominer`. Et ce sont ces émotions stagnantes qui peuvent entraîner des troubles du sommeil par exemple. En effet, il n’est pas sain de supprimer certaines émotions, comme ce qui est souvent le cas avec la colère qui sert pourtant à mieux poser ses limites. Tout ce que nous dit notre corps à une valeur !

Aussi, l’auto-hypnose, permet de décharger ces émotions pour s’en libérer. On peut aussi apprendre à façonner les émotions dont on a besoin, les inviter à venir…

Et un meilleur sommeil ?

Sur le sommeil, on va également essayer de comprendre comment ça se façonne car c’est le siège de nos émotions. Il est par exemple possible d’apprendre à s’endormir rapidement, sur commande !

On peut également travailler sur la recupération pour l’optimiser, approfondir ses rêves, voir les programmer, car nos rêves sont des lieux de réponses à nos questions. Programmer un rêve consiste à se poser une question en s’endormant pour obtenir une réponse inconsciente dans le rêve…

On apprend aussi aux gens à faire des ancrages de sommeil, on peut travailler sur ce qui vient géner le sommeil ou repousser le réveil le matin…

Sur la plateforme Psychonaute, il y a beaucoup de contenu sur le sommeil, qui est mis à jour avec les connaissances actuelles grâce à l’aide d’un neuroscientifique qui vient casser les mythes et les idées reçues (comme par exemple le besoin dormir 8 heures par nuit ou encore la nécessité de se réveiller tôt…). Attention, les gens sont différents et leurs besoins aussi !

Des projets futurs ?

Chaque mois est ajouté un nouveau thème sur la plateforme comme la gestion de la douleur, les émotions ou le sommeil.

En février, des capsules font leur apparition sur Psychonaute. Ce sont de nouvelles séances ciblées sur des petites choses du quotidien pour répondre à des petits besoins immédiats.

Plus d’infos sur Psychonaute.org

You May Also Like