eau de riz

Les vertus beauté de l’eau de riz

Lorsque l’on évoque les cosmétiques faits maison, ça peut en effrayer plus d’une. Entre les ingrédients étranges à collecter et les recettes pas toujours très fiables, on ne sait jamais trop dans quoi on s’aventure. Bonne nouvelle, on a trouvé la recette de produit de beauté DIY la plus simple du monde. Pour la réaliser, vous aurez besoin d’eau… et de riz. Et c’est tout. Difficile à croire ? On vous laisse juger ! 

À quoi sert l’eau de riz ?

Sans surprise, les vertus de l’eau de riz sont déjà bien connues dans les pays asiatiques. Les vitamines, minéraux et antioxydants qu’elle contient permettent de rendre la peau ferme et de conserver sa jeunesse. Ses propriétés anti-inflammatoires diminuent les rougeurs et favorisent le renouvellement cellulaire. Côté cheveux, l’eau de riz permet de lustrer la fibre et de la fortifier, et de dompter les frisottis, tout en réduisant les cassures.

Comment s’en sert-on ?

L’eau de riz s’utilise à même la peau comme nettoyant, lotion tonique ou comme traitement pour les problèmes cutanés. On l’applique à l’aide d’un coton sur tout le visage ou de façon localisée puis on laisse sécher à l’air libre pour que la peau profite de ses bienfaits.

Pour les cheveux, on peut l’utiliser comme eau de rinçage après le shampoing. On frotte puis on rince à l’eau claire. On peut aussi y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle (en fonction de ses besoins), on verse sur les cheveux, on laisse poser 10 min puis on rince.

Comment fabrique-t-on de l’eau de riz ?

Il faut avouer qu’il y a difficilement plus simple car il suffit simplement de faire cuire (ou de le faire tremper) du riz et de conserver son eau (de cuisson). Évidemment, comme il s’agit de réaliser un produit traitant la peau, certaines précautions sont à prendre. On privilégie un riz bio (qui n’a donc pas été traité) car le but est de faire du bien à notre peau, non pas de la nourrir de pesticides. On le rince ensuite suffisamment pour le débarrasser des petites impuretés et résidus qui pourraient s’être déposés. Enfin, on respecte les proportions suivantes :

  • Eau de riz non cuit : 1/2 tasse de riz + 2 tasses d’eau
  • Eau de riz cuit : 1L d’eau + 30g de riz

Réalisation :

  • Eau de riz non cuit : après avoir rincé 1/2 tasse de riz (et jeté cette eau qu’on n’utilisera pas), laisser tremper le riz dans 2 tasses d’eau dans un récipient pendant 15 à 30 min. Agiter et pétrir le riz dans l’eau pour en faire ressortir les vitamines et les minéraux. Conserver cette eau dans un pot hermétique pendant 3 jours maximum.
  • Eau de riz cuit : faire cuire le riz et récupérer l’eau de cuisson. Attendre qu’elle ait tiédi et utiliser telle quelle.

 

Économique, écologique et pleine de bienfaits pour la peau et les cheveux… Comment s’en passer ?

You May Also Like