Rencontre avec Nabila Chemillier et ses soeurs : les 3 fondatrices de L’Odaïtès

27 Shares
26
0
1

Derrière la marque L’Odaïtès, il y a 3 soeurs. 3 esprits créatifs qui, ensemble, ont élaboré une gamme de soins inspirés de rituels ancestraux faisant écho à leur grand-mère. Une histoire familiale passionnante et un amour pour la beauté botanique, bienfaisante, qui nous a donné envie de discuter avec ces 3 femmes inspirantes. Interview. 

Bonjour à vous 3 et merci de répondre à cette interview. L’histoire de L’Odaïtès est assez incroyable et émouvante, pouvez-vous la raconter à nos lecteurs ? 

L’Odaïtès est une histoire d’héritage de notre grand-mère auprès de laquelle nous (les 3 sœurs) avons grandi et qui nous a transmis sa passion du soin et des plantes. Elle nous a également initiées à l’art du soin. Cette passion a profondément nourri notre mémoire et est à la source de notre énergie. Nous avons encore en tête tous ces souvenirs de récolte et de distillation des fleurs, ces moments à confectionner les onctions et les baumes, sans oublier le visage radieux de notre grand-mère. Nous avons dans la peau toutes ces émotions liées aux senteurs et au toucher de ces baumes. 

Lorsqu’elle nous a quittées, il nous a paru indispensable de transmettre à notre tour ce savoir-faire, cet héritage de formules ancestrales qui en traversant les siècles, en résistant au temps et en perdurant, apporte la preuve de l’efficacité et du bien-fondé de ces formules ! Avec l’expertise pharmaceutique de ma sœur ainée (qui a créé et gère maintenant depuis 35 ans son propre laboratoire pharma) et l’expertise chimique de ma deuxième sœur, il ne restait qu’un pas à franchir… C’est ainsi que nous avons cherché et réussi à nous remémorer la composition de ces onguents et de ces baumes pour les adapter aux exigences cosmétiques d’aujourd’hui tout en préservant leur sensorialité. Nous avons surtout tenu à préserver l’essence même de ces soins, c’est-à-dire préserver nos substances végétales dans leur forme la plus pure et la plus noble. C’est la raison pour laquelle, tous nos actifs clés sont issus d’un mode d’extraction – à froid- qui permet de préserver leur richesse biologique. Aujourd’hui, nous sommes heureuses de pouvoir partager à notre tour ces soins et de prolonger ainsi cette mémoire chargée d’émotions.

Vous avez créé votre propre marque dans le but de revenir à l’essence même des soins cosmétiques en utilisant des ingrédients et des actifs de qualité. N’était-ce pas challengeant sachant qu’il est de plus en plus difficile de sourcer la provenance exacte de chaque ingrédient ?

En effet, c’est un challenge mais c’est essentiel pour nous. C’est la raison pour laquelle cette mission est totalement gérée par ma sœur chimiste qui, compte tenu de son expertise, est capable de sourcer et sélectionner la meilleure fraîcheur pour nos substances actives végétales et la meilleure qualité et naturalité pour nos ingrédients. De plus, elle crée un lien étroit et personnel avec chacun de nos fournisseurs qu’elle visite régulièrement. 

Vos formules ont été inspirées des rituels initiés par votre grand-mère qui faisait des baumes, et autres soins du visage. Les avez-vous tout de même modifié pour les adapter aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui ? 

Bien sûr ! Nous avons surtout dû faire un énorme travail de stabilisation du soin dans le temps sous la contrainte de préserver la naturalité et les textures. La formulation est un véritable casse-tête car il s’agit à chaque fois de garder les actifs clés d’une formule, de s’assurer de leur sourcing et de leur qualité, de stabiliser la formule avec la contrainte des exigences des normes cosmétiques et des packagings.

Qu’est ce que votre grand-mère vous a transmis en terme de vision de la beauté ?

Notre grand-mère nous a appris que la beauté tient avant tout à la lumière et à l’apaisement qu’irradient un visage et non pas au nombre de rides ou à la forme des traits physiques. C’est aussi une approche globale, la qualité de la nourriture et la sensorialité y participent grandement. Toutes petites, nos biberons étaient déjà parfumés à l’eau de fleur d’oranger qui a des vertus apaisantes pour le sommeil des bébés. Depuis, toutes petites, notre grand-mère nous massait et nous a appris l’importance de se masser la peau avant le coucher. Elle vaporisait sur nos draps de l’eau florale d’oranger, c’est vous dire à quel point cette senteur est marquée dans notre mémoire olfactive. 

Vous utilisez la sève de datte comme l’un des ingrédients principaux de vos formules, pourquoi l’avoir choisi ? 

Parmi les ingrédients qu’utilisait notre grand-mère, la datte est sans doute l’ingrédient le plus complet ! La recherche bibliographique que nous avons menée est venue confirmer le choix judicieux de nos aïeules. C’est un véritable actif à 360° apportant à la peau tout ce dont elle a besoin ! D’ailleurs le fait que le palmier ait fait du désert son lieu de prédilection en dit long déjà sur les pouvoirs antioxydants, réparateurs, hydratants et énergisants de la datte ! 

On l’utilise peu il me semble dans l’industrie cosmétique, quels sont ses bienfaits sur la peau ? 

Le palmier vit dans le désert. Pour ça, il doit avoir une aptitude à capter l’eau, à se défendre et à se réparer de l’oxydation. Les pouvoirs antioxydants, réparateurs, hydratants et énergisants de la datte sont aujourd’hui largement démontrés ! 

Elle est donc très efficace sur les peaux matures. L’est-elle autant pour lisser les premières ridules ? 

Les polysaccharides créent en effet un léger film protecteur et lissant. D’ailleurs, nous avons pu démontrer via un test in vivo la capacité de notre masque lumière « Sève Divine » à lisser et diminuer la profondeur des rides (jusqu’à près de 40%).

Vous utilisez également de nombreux autres actifs. Comment avez-vous fait votre choix parmi tout ce que la nature a à offrir ? 

Nous reprenons les extraits de plantes qu’utilisait notre grand-mère puis nous menons une recherche bibliographique et des analyses pour venir confirmer notre choix. Par moment, nous avons dû sourcer d’autres extraits afin de compléter ou renforcer une action spécifique revendiquée. Le tout, par la suite, c’est de trouver la forme la plus originelle possible pour pouvoir faire bénéficier au maximum la peau de la richesse biologique de l’extrait.

Si vous deviez donner chacune un conseil belle peau à nos lectrices, quel serait-il ? 

Puisque nous sommes 3 😊, 3 conseils : nettoyez consciencieusement, hydratez sans modération et appliquez le masque lumière qui est LE soin qui va vraiment faire la différence !

Quelle est votre routine beauté personnelle ? 

Le soir, je ne me couche jamais sans avoir nettoyé ma peau avec notre huile démaquillante Philtre Sacré. Je peaufine le nettoyage avec la lotion Pure Merveille et je me mets ensuite dans mon lit. C’est vraiment là que je démarre sans doute le meilleur moment de ma journée, à savoir le massage du visage et du cou avec le sérum Elixir Bonheur. C’est également un instant de détente pour ma peau et mon esprit grâce notamment à sa douce senteur de fleur d’oranger. Le matin après ma douche, je tonifie mon épiderme avec la lotion Pure Merveille puis j’applique ma crème Ange Sensationnel. 

Au-delà de l’aspect cosmétiques, que faites vous pour maintenir la santé de votre peau au quotidien ? Sport, nutrition etc ? Votre grand-mère avait-elle des conseils dans ce domaine également ? 

Personnellement, je ne manque jamais mon cours de gym samedi matin – toujours en ayant pris soin d’appliquer au préalable notre masque lumière Sève Divine 😊 

Nous avons eu la chance d’apprendre depuis notre enfance à cuisiner, nous profitons toujours des fruits et légumes de saison. On adore faire à manger et même si on manque de temps, on se régale avec les fruits ou légumes crus achetés bien sûr chez le primeur. La devise de notre grand-mère a toujours été d’avoir une nourriture variée, fraîche, qui suit le rythme des saisons, sans oublier bien sûr de boire régulièrement thé vert et eau.

Avez-vous un mantra ? 

La vie est belle !

27 Shares
You May Also Like