10 astuces pour protéger la planète tout en se faisant du bien

0 Shares
0
0
0

Mayday mayday. Le monde est en danger et a plus que jamais besoin de nous. Pas question de revoir entièrement nos modes de vie, juste de prendre de bonnes habitudes pour bichonner notre belle planète comme elle le mérite et nous aussi, tant qu’à faire !

Alors que les cris d’alarme se multiplient et que les marches écologiques s’organisent un peu partout aux quatre coins du globe devant l’urgence climatique, il est possible pour chacun de nous d’adopter quelques petits gestes simples et faciles à réaliser au quotidien, afin de changer la donne. Parce qu’au fond de nous toutes se cache une Wonder Woman green (ou Super-Holissence), on se retrousse les manches, on enfile nos capes de super héroïnes (en coton bio s’il vous plaît) et on va à la rescousse de la Terre en devenant conscients tous ensemble. Et parce qu’écologie ne rime pas forcément avec contrainte, voici 10 tips pour faire d’une pierre deux coups en choyant la Terre et nous également par la même occasion !

1. Oublier la voiture

Avez-vous vraiment besoin de votre voiture pour aller acheter le pain ou récupérer votre fils chez la voisine, qui habite en bas de la rue ? Parce que les premiers kilomètres polluent deux fois plus (car le moteur démarre à froid), on préfère prendre les transports en commun dans la mesure du possible, ou même mieux : on ressort la bonne vieille bicyclette du garage, ou les tennis pour y aller à pied. La voilà, notre excuse pour faire un peu d’exercice ! À nous la silhouette tonique !

2. Se mettre à la cosmétique slow

Consommer moins et mieux. Tel est le crédo de la slow cosmétique, un mouvement qui prône une beauté respectueuse de l’environnement, de la peau mais aussi des animaux.
On passe donc au crible nos placards de salle de bains et on se débarrasse (pas en les jetant, mais en les donnant par exemple) des produits à la composition incertaine (pour un petit coup de pouce, direction www.slow-cosmetique.org). Une fois que le tri est fait, on adopte des produits solides (sans emballage), multifonctions et naturels pour gagner du temps, de la place et de l’argent !

3. Acheter des produits locaux et de saison

C’est le b.a.-ba d’une alimentation durable et responsable. Alors oui, les fraises en hiver c’est sympa. Mais savez-vous qu’une fraise importée par avion et cultivée dans une serre en février, consomme 24 fois plus de pétrole qu’une fraise locale ? Moins sympa d’un coup, hein ? En attendant que l’été et les gariguettes fassent leur come-back, on file chez le primeur du quartier, qui aura certainement de nouveaux légumes de saison à nous faire découvrir. Encore plein de recettes à imaginer !

4. Se mettre au DIY

Et si l’on alliait plaisir et pragmatisme en se mettant au « do it yourself « (DIY pour les initiés) ? En fabriquant notre propre shampoing solide, par exemple, en tricotant une écharpe plutôt que d’en acheter une nouvelle, ou bien en faisant de la récup pour donner une seconde vie à cette table basse trouvée dans la rue ? L’idée ? Arrêter d’acheter et de jeter et commencer à fabriquer, réutiliser et réparer !

5. Envoyer moins de mails

Un clic et votre mail est en quelques secondes arrivé à destination. Tellement rapide et facile qu’il est difficile d’imaginer qu’une telle opération consomme beaucoup d’énergie : 19 grammes de CO2 pour un simple mail accompagné d’une pièce jointe. Un chiffre qui paraît ridiculement petit, mais qui prend toute son ampleur quand on sait que 269 milliards de mails ont été envoyés chaque jour en 2017. Gloups ! La prochaine fois que vous enverrez un mail, tournez bien votre pouce sept fois avant de cliquer !

6. Jardiner au naturel

« Aux arbres citoyens ! » dirait Yannick Noah. Alors à vos râteaux, pelles et terreau, c’est le moment de se mettre au jardinage. Mais attention, pas n’importe comment ! Comme l’alimentation, on préfère cultiver local et on récupère l’eau de pluie pour l’arrosage. On dit adieu aux produits phytosanitaires (insecticides, herbicides, fongicides) qui polluent les sols et l’eau et on se tourne vers le compost et les engrais naturels, bien meilleurs pour la santé de nos végétaux… Et la nôtre !

7. Faire des cadeaux immatériels

Non pas que l’on vous soupçonne d’offrir des cadeaux qui finissent à la poubelle, mais mieux vaut assurer l’avenir de la planète en choisissant des présents qui se « vivent » plutôt que des cadeaux dont on va rapidement se débarrasser. Une place de concert, un soin dans un institut, un resto etc. sont autant de petites attentions qui feront plaisir à tous les coups et qui ne risquent pas d’être recyclées !

8. Manger moins de viande

Juste pour vous donner une idée : 1 kg de bœuf nécessite 20 000 litres d’eau et 1 litre de pétrole. On y réfléchira à deux fois maintenant, lorsqu’on salivera devant une côte de bœuf. Pour faire du bien à la planète et à notre organisme, il vaut donc mieux se limiter à une pièce de viande 1 ou 2 fois par semaine et se montrer vigilant quant à son origine.
On contrebalance en faisant le plein de légumes et de féculents ! Un ou deux petits jours sans viande, est-ce vraiment si difficile, à tout bien réfléchir ?

9. Faire du shopping responsable

On fait un pied de nez à la fast fashion, comprenez : les grandes enseignes de distribution où l’on se ruine chaque mois, au profit de créateurs éco-responsables qui mettent un point d’honneur à ce que la production et l’origine des tissus respectent l’environnement et l’être humain. Si on a le porte-monnaie un peu serré, on peut toujours se faire plaisir en dévalisant les vide-dressings et les friperies, véritables casernes d’Ali Baba pour les chineurs et les adeptes des griffes de luxe. À vos cabas (réutilisables, of course !)

10. Réduire sa consommation d’énergie

À moins de s’appeler Louis XIV et de vivre à Versailles (lui non plus n’était pas un fervent écolo), votre intérieur n’a pas besoin d’être allumé H24/7J sur 7. On veille donc à bien éteindre la lumière en quittant une pièce, et on adopte les ampoules écolo qui engloutissent 3 à 4 fois moins d’énergie que les ampoules classiques. Mieux : pour une ambiance tamisée et cocooning, parfaite pour cet automne, on sort les bougies un soir par semaine. Enfin, on baisse le chauffage la nuit (teint frais garanti le lendemain) et on débranche les appareils électroniques plutôt que de les mettre en veille. Des petits gestes pour vous, mais de grands pour la planète !

0 Shares
You May Also Like