Comment écouter sa voix intérieure ?





Que notre voix intérieure sache faire passer un message clair et fort ou qu’elle s’adresse à nous de manière subtile (voire parfois carrément cryptique !), apprendre à l’écouter offre un véritable support quotidien et aide à s’orienter lorsqu’on en a le plus besoin.

Qu’est- ce que la voix intérieure ?

La voix intérieure est en quelque sorte notre “Moi Supérieur”. Cette partie de nous pleine de sagesse, qui ne s’attarde pas sur les détails de la situation, les émotions qui nous traversent ou celles des autres, afin d’arriver à une vision plus objective de la situation. La voix intérieure est la voix de la vérité, notre intelligence innée et naturelle. Lorsqu’on l’écoute, on se tourne vers l’intérieur pour comprendre ce que notre corps et notre esprit ont à nous communiquer avant de nous reposer sur le monde extérieur pour nous guider.

Doit on différencier intuition et voix intérieure ? Pour ceux familier avec le concept d’intuition, on peut se demander quelle est la différence entre les deux. Elles sont toutes deux une forme de perspicacité et de connaissance innée et sans doute la même chose. Pour plus de subtilité, on peut dire que la voix intérieure perçoit les intuitions, les tries, et les communique lorsqu’on a besoin d’être orienté.

Écouter sa voix intérieure, et l’autoriser à nous guider, aide à devenir la meilleure version de nous-même. À la clef, plus de confiance en soi et des informations originales que vous n’auriez pas reçues sinon.

10 conseils pour se rapprocher de sa voix intérieure

  • S’accorder des pauses pour ralentir

Se donner du temps pour ralentir aide à créer de l’espace entre la multitude de pensées qui traversent l’esprit, laissant ainsi l’occasion à l’intuition de pointer le bout de son nez

  • Pratiquer l’écoute active

L’écoute active et profonde implique de laisser de côté le jugement et l’impulsion de répondre quand quelqu’un d’autre parle. Par cette pratique on développe la capacité de s’écouter.

  • Prioriser du temps pour prendre soin de soi

Les pratiques bien-être peuvent vraiment influencer la capacité à écouter sa voix intérieure. Il est en effet plus facile de l’écouter lorsqu’on est apaisé, qu’en proie au stress.

  • Ecrire en se réveillant

Les « morning pages » ou le « journaling » sont d’une grande aide pour apaiser le brouhaha dans lequel baigne souvent l’esprit, se libérer de pensées et émotions envahissante et se retrouver en posture d’écoute.

  • Développer ses limites

Poser ses limites, apprendre à dire non est essentiel pour préserver sa voix intérieure, au risque de se retrouver happé par les pensées des autres et leurs désirs qui risquent alors de passer avant les nôtres. Faire le point avec soi-même avant de dire oui, et apprendre à se faire confiance.

  • En apprendre plus sur l’intuition

Le fait d’étudier et d’en apprendre plus sur son sixième sens, comment l’intuition s’adresse et se manifeste pour soi, renforce la capacité à percevoir et comprendre ses messages.

  • Préserver sa santé physique et mentale

Quand vos besoins de base sont remplis et que votre métabolisme est équilibré, il sera plus simple de faire la différence entre une réaction émotionnelle et une intuition.

  • Passer du temps hors connexion

Se détacher des écrans et privilégier le silence ou une activité méditative, un temps calme et seul.

  • Se plonger dans un état de flow

Lorsqu’on est tellement concentré sur ce qu’on fait que l’on perd trace du temps et de ce qu’il y a autour de nous. Cet état peut donner l’espace mental idéal pour que la voix intérieure se manifeste.

  • Cultiver sa curiosité lors des moments de perspicacité

Les moments de perspicacité sont faciles à ignorer. Lorsque la voix intérieure se manifeste, souvent de manière calme, il est très facile de choisir de ne pas l’écouter. Une vague de frisson qui parcours le corps, un rêve étrangement spécifique… Plus on apprend à faire confiance à ces moment-là, meilleur on devient pour les discerner et les comprendre.

Peu importe ce qui aide, répétez-le souvent. Même s’il peut sembler plus facile de trouver des réponses autour de soi, avec un peu de patience et l’acquisition de bonnes compétences d’écoute, on devient capable d’écouter les conseils de sa voix intérieure quand on en a le plus besoin.

You May Also Like