Cécile Colas, le féminin de Martin Matin

0 Shares
0
0
0

Qui êtes-vous Cécile ?
Une femme de 48 ans dont la peau est très atypique, pas possible de se maquiller, allergique au bon vouloir des saisons, qui voyage beaucoup à travers le monde dans des avions où la peau est desséchée, qui n’a pas l’habitude et/ou qui ne sait pas prendre le temps dans sa salle de bain pour cette peau qui ne supporte pas grand-chose mais que j’aime entretenir ou réparer.

A quoi ressemble une journée « type » de Cécile ?
Je me lève tôt, j’aime lire la nuit quand tout ma famille dort. Mon petit déjeuner est simple : un jus d’agrume et un thé. Mes journées ressemblent à « Martin Matin » chaque jour est différent avec ses surprises et ses tracas. Sinon cela pourrait être : je pars au bureau et lis mes mails, y réponds, lance la journée en me faisant des « to do list », je suis la reine des listes (réalisées ou non). Quand je suis au bureau, je m’occupe de mes clientes le matin et des produits l’après-midi. Je ne loupe pas de déjeuner (le plus important pour moi). J’échange avec des autres marques de niche, nous sommes assez solidaires et recherchons à se différencier pour prouver à nos clientes notre savoir-faire. Si c’est une journée sport, je pars en fin d’après-midi : mon petit moment à moi.

Quand avez-vous créé votre marque Joliderm ?
En 2015 après une forte allergie dans un avion et une belle rencontre avec une pharmacienne d’un autre temps qui ne croie qu’aux bienfaits de la nature et remèdes de grand-mère.

Pourquoi ce nom ?
Car cela serait mon rêve d’avoir un Joli Derme et mon objectif quotidien.

Quelles sont les valeurs de votre marque ?
Des produits à base d’actifs naturels de plantes fabriqués en France.
Je les voulais simples car je ne viens pas du monde de la cosmétique et que les noms scientifiques ne m’interpellaient pas alors que tout le monde connait la camomille. Rapides car je n’ai pas l’habitude de passer du temps dans ma salle de bain car je ne peux me maquiller et accumuler les protocoles de beauté. Efficaces car on m’a tellement promis des produits miracles qui n’ont pas fonctionnés que s’ils fonctionnaient sur ma peau cela devrait convenir à une grande majorité de femmes et conçus pour le voyage, je ne souhaite pas que les femmes changent leur protocole quotidien qui leur va bien, je ne prétends pas que les miens sont mieux, je propose que lors d’un voyage, weekend, au bout du monde ou au bout de la rue, la femme puisse prendre 20 minutes pour elle, avec des patchs, masques à base d’actifs naturels de plantes, simples, rapides et efficaces.

Vous ne trouviez pas de produits de beauté vous correspondant ?
Je trouvais pour un temps, la peau ne supporte pas toujours les mêmes produits sur du long terme et mes allergies d’un jour ne le sont plus le lendemain.

Quels vont être vos développements à venir ?
Nous sommes dans une refonte totale de nos packagings et site e-commerce, nous voulons depuis la création de la marque attache plus de temps et d’argent au produit qu’au packaging, nous devons maintenant harmoniser tout le concept. Le concept Joliderm est et doit être, « vous prenez une petite trousse Joliderm, vous composez vous-même le protocole dont vous avez besoin pour votre séjour, le tout soutenu par nos conseils sur les actifs et leurs bienfaits ». D’un point de vue produits, nous venons de mettre en place deux masques 100% pure plante, un pour l’éclat avec le masque Rose et un détox avec le masque thé vert. Ces masques botaniques s’hydratent avec de l’eau afin de conserver tous les bienfaits de ces plantes sur la peau.
Nous lançons également un masque Hydra-Temps, dont l’objectif est de toujours hydrater sa peau été comme hiver mais avec des actifs pour préserver les cellules du temps 100% bio. Enfin, nous mettons en place avec des autres marques de niche des partenariats car Joliderm recherche des marques qui ont un vrai savoir-faire dans leur spécialité qui ne serait pas la notre et qui permettent d’apporter à nos clientes respectives encore plus de plaisir et d’efficacité.

Que sera le marché de la beauté, en France, dans 5 ans ?
Nous sommes très nombreux sur ce marché, je pense que les françaises ont envie de revenir et/ou de confirmer le besoin de simplicité. Ne plus gâcher, préserver la planète et leur santé. Le fait de cumuler les produits ne leur convient plus. Ce marché sera toujours en progression car cela fait partie de notre culture.

Que sera Joliderm dans 5 ans ?
J’espère que Joliderm sera toujours à l’écoute de ses clientes et aura respecter sa promesse et ses valeurs

Quelles sont les disciplines et rituels qui vous permettent d’avancer ?
Mes disciplines sont mes enfants qui ne mentiront pas pour me faire plaisir ainsi que leur énergie. « Tu vieillis car tu t’arrêtes et non pas tu t’arrêtes car tu vieillis ». Mes rituels : la gastronomie et les bonbons.

Quel est votre mantra ?
« La terre est ronde » : fait du bien tu auras du bien, fais du mal et tu auras du mal.

 

Crédit photo : Elsa Milovanović

0 Shares
You May Also Like