L’importance du microbiote et de prendre soin de sa flore intestinale pour être en bonne santé

Le microbiote intestinal est l’objet de recherches croissantes pour comprendre l’origine de nombreuses maladies, auto-immunes et inflammatoires notamment. En effet les micro-organismes que nous avons dans le ventre, seraient responsables de 70 % de notre immunité ! Focus sur cet organe méconnu, souvent surnommé notre deuxième cerveau.

Le microbiote notre deuxième cerveau

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes – bactéries, virus, parasites, champignons non pathogènes – qui vivent dans un environnement spécifique. Dans l’organisme, il existe différents microbiotes, au niveau de la peau, de la bouche, du vagin…

Selon l’Inserm, notre tube digestif abrite pas moins de 1012 à 1014 micro-organismes, soit 2 à 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps. Notre flore intestinale, constituée en moyenne de 2 kg de miro-organismes a un double rôle :

  • la digestion
  • l’immunité

Mais elle a également une incidence sur la fonction métabolique et neurologique !

Il existe une véritable symbiose entre notre organisme et cette flore. C’est pourquoi certaines maladies – autoimmunes et inflammatoires surtout – seraient associées à un déséquilibre de la flore intestinale. Il est donc primordial de le chouchouter et d’apprendre à en prendre soin de manière préventive.

Une dysbiose, qu’est ce que c’est ?

Une dysbiose est une déséquilibre de cette flore intestinale. Souvent dû à une surconsommation de produits transformés, qui sont pasteurisés, c’est à dire que les bactéries – bonnes et mauvaises – sont éliminées.

Une dysbiose intestinale peut entrainer des problèmes de digestion (gaz, ballonnements, diarrhée, constipation…), de l’inflammation dans le corps, des variations de poids, des problèmes de peau, un mental fragile (stress, hypersensibilité, grande émotionnalité…).

Pour rééquilibrer son microbiote, il faut commencer par l’assaini, le ré-ensemencer et le nourrir correctement. Le mieux reste évidemment de se faire accompagner par un naturopathe ou un professionnel de santé spécialisé pour être accompagné dans un rééquilibrage alimentaire.

Pour entretenir son microbiote et la garder en bonne santé, il est utile de :

  • prioriser une alimentation saine, faites maison, à base de produits bio, non pasteurisés, et de limiter la viande.
  • faire le plein de probiotiques naturel (kombucha , kéfir, choucroute, miso…)
  • Prendre soin de soi et inclure dans sa routine des pratiques wellness pour apprendre à se relaxer
  • Limiter les acidifiants comme le tabac, l’alcool,
  • Et bien évidemment attention aux antibiotiques qui agressent toutes les bactéries !

Le charme discret de l’intestin

À lire sur le sujet, Le charme discret de l’Intestin. Un livre brillant paru en 2015, où la gastroentérologue allemande Guilia Enders vulgarise avec humour le fonctionnement souvent méconnu de l’intestin. Elle partage son expérience sinueuse de guérison grâce à un changement de régime alimentaire et l’état de la science sur cet organe mal aimé et pourtant si important pour notre santé.

Pour aller plus loin quelques conseils supplémentaires pour prendre soin de son microbiote !

You May Also Like