Photothérapie : quels sont les effets des LED sur la peau ?

0 Shares
0
0
0

Si la photothérapie est connue pour doper l’apport en vitamine D et ainsi lutter contre la dépression saisonnière, cette médecine douce dispose de très nombreuses vertus pour la peau dont il serait dommage de se passer. Traitement de fond contre l’acné, atténuation des vergetures, solution anti-âge… Les LED font de plus en plus d’adeptes ! On vous explique tout.

L’industrie de la beauté est constamment en quête d’avancées technologiques, les chercheurs se sont rapidement penchés sur l’efficacité des LED sur la peau. Rouge, verte, jaune, violette, bleue… Ces lumières dites « froides » reproduisent de façon artificielle les rayons du soleil. Les effets néfastes des UV en moins. Elles disposent ainsi d’ondes lumineuses qui vont pénétrer les différentes couches de l’épiderme et agir directement sur les cellules en stimulant leur activité de synthèse. 

En moyenne, une séance dure entre 10 et 25 minutes maximum. Les résultat son visibles au bout de 6 à 8 semaines et chaque séance provoque une sensation d’apaisement immédiate. Totalement indolore et sans effets secondaires, la photothérapie se pratique sur toutes les peaux et peut même être réalisée sur femme enceinte… Une véritable révolution qui peut s’effectuer en cure de fond (pour lutter contre le vieillissement cutané par exemple) ou en complètement d’un traitement dermatologique. 

La lumière rouge lutte contre les premiers signes de l’âge

Avec un effet anti-âge sans pareil, la lumière rouge est utilisée car sa longueur d’ondes pénètre plus profondément les tissus de la peau. Réputée pour être la plus puissante du marché, elle permet ainsi de booster la micro-circulation du sang et va stimuler les fibroblastes de la peau. Une action qui augmente considérablement la production de collagène et d’élastine, toutes deux responsables de la fermeté de la peau. Par ailleurs, elle est également active sur le champ de la prévention du vieillissement en inhibant la collagénase et la hyaluronidase, enzymes responsables de la dégradation de la peau.

La lumière bleue combat l’acné 

Bactéricide, la lumière bleue est particulièrement appréciée pour son action sur l’acné inflammatoire. Boutons, comédons, points noirs, rien ne lui résiste ! Ainsi, à raison de deux séances par semaine étalées sur 6 semaines, les patients constatent une nette amélioration de l’état de la peau ainsi qu’une réduction de 50% de l’apparition de nouvelles pustules. Pour doubler son efficacité, on utilise les LED bleues couplées avec les propriétés anti-inflammatoires de la lumière rouge afin de traiter des problèmes d’atopies, de rosacée ou de psoriasis. 

Les lumières rouge et jaune atténuent les vergetures

Après une grossesse ou une prise de poids abrupte, il arrive souvent que des vergetures se pointent, sans qu’elles ne se soient annoncées. Et si elles représentent de véritables récits témoignant de l’histoire personnelle de chaque femme, elles peuvent, dans certains cas, être source de complexes. Pour les atténuer, la photothérapie combine la lumière rouge et la lumière jaune. Ensemble, elles vont stimuler les fibroblastes situés en profondeur de la peau et ainsi améliorer visiblement les vergetures à raison d’une séance par semaine étalée sur 8 semaines. 

Les meilleurs outils pour pratiquer la photothérapie à la maison

Appareil de traitement de l’acné par lumière bleue, Foreo, 149 €

Traitement anti-âge, Talika, 142 €

Masque LED multi-usages, Fnac, 130 €

0 Shares
You May Also Like