sédentarité

Sédentarité : et si rester assis était dangereux pour la santé ?

7h24. c’est la durée moyenne que les Français passent assis chaque jour. Considérée comme “le mal de notre siècle“, la sédentarité touche de plus en plus de Français. Et l’une des raisons serait la durée quotidienne moyenne passée devant un écran. Selon le rapport Esteban, celle-ci a fortement augmenté ces 10 dernières années. Alors qu’en 2006, 53 % des adultes déclaraient passer 3 heures ou plus devant un écran chaque jour en dehors de toute activité professionnelle, ils étaient 80 % en 2015.

Oui, rester (trop) assis est dangereux

Nous le savons tous, pratiquer une activité physique régulière est indispensable pour notre santé et le bien-être de notre corps. Pourtant, nous sommes encore bien trop nombreux sur Terre à rester (trop) assis alors que nous devrions (plus) bouger. Saviez-vous que, selon l’OMS, 3,2 millions de décès dans le monde sont liés chaque année à un manque d’activité ? Et qu’il a provoqué plus de décès que le tabagisme depuis 2012 ?

Des chiffres alarmants

Contrairement au tabagisme par exemple, la sédentarité est un mal invisible. L’OMS explique qu’elle est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles (MNT) ainsi que la quatrième cause principale de décès prématurés dans le monde. Et, dans un communiqué daté du 4 juin 2018, l’OMS ajoute même qu’une activité physique régulière permettrait de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et les cancers du sein et du côlon. Les MNT sont responsables de 71% de l’ensemble des décès dans le monde, dont 15 millions tous les ans dans la tranche des 30-70 ans.

Un conseil : bougez !

Yoga, Pilates, course à pieds, cardio, vélo, natation… il existe pléthore d’activités physiques adaptées à chacun. À vous de trouver celle(s) qui vous convient(nent) le mieux tant au niveau de l’intensité que des ressentis physiques et mentaux. Mais un conseil : ne restez pas trop assis, nous le sommes suffisamment dans notre milieu professionnel, vous ne trouvez pas ?

Vous n’aimez pas la course à pied, ni même la natation et encore moins les salles de sport ? Saviez-vous que, si vous le décidez, votre environnement peut devenir votre propre salle de sport ? Vous travaillez au 3ème étage ? Laissez tomber l’ascenseur -qui met parfois même plus de temps à arriver- et utilisez les escaliers. Votre arrêt de bus ou de métro est à deux stations de l’endroit où vous avez rendez-vous ? Économisez un ticket et marchez quelques minutes.

Il s’agit d’astuces simples mais qui peuvent avoir un réel impact sur votre santé. Pensez-y.

You May Also Like