En quête de bien-être : A la découverte de la pleine présence

1 Shares
0
0
1

Est-ce qu’il vous arrive d’avoir l’impression que votre vie file, d’être constamment dans l’action et pris dans toutes les obligations de la vie quotidienne, de ne pas prendre le temps de la savourer ? Est-ce que vous aussi vous vous êtes rendu compte que le confinement pouvait être l’occasion d’être plus présent dans sa vie ?

C’est le constat auquel nous sommes venus, au détour d’une conversation téléphonique avec une amie. La crise sanitaire actuelle, avec ses angoisses, ses incertitudes, et la mise à mal de la plupart de nos objectifs habituels, nous a poussé, malgré-nous, à nous recentrer sur l’essentiel. Coupé des distractions de notre vie sociale et des rendez-vous professionnels qui s’enchainent, on s’est surprises à être encore plus attentives aux détails du quotidien, à les savourer. Difficile de se projeter dans l’avenir de toute façon lorsqu’on ne sait pas quand la vie « normale » pourra reprendre son court, ni sous quelles conditions. Ça m’a rappelé les vertus de la méditation, cette pratique de pleine conscience qui nous pousse à être plus présent à nous-même et dans notre relation au monde qui nous entoure.

Qu’est-ce que la méditation et comment cette approche thérapeutique peut nous apprendre à apaiser notre flux de pensées et notre stress, tout ce qui nous empêchent de profiter du présent, afin de revenir à une vie plus habitée ? Et faire la paix avec nos émotions ?

Pour répondre à cela, je suis allée interviewer François Bourgognon, psychiatre, psychothérapeute, directeur de l’IFTMB Mindful France et auteur des livres “Ne laissez pas votre vie se terminer avant même de l’avoir commencée” et “Méditer avec Namatata” aux Éditions FIRST pour qu’il nous explique tous les bienfaits de cette pratique bien-être.

1 Shares