Appréhender le lâcher prise avec Stéphane Haskell

Auteur des livres « Respire », « Ecoute », « Yoga au fil des jours » et réalisateur du documentaire « Debout », Stéphane Haskell fait partie de ces hommes qui inspirent. Futur intervenant lors de notre prochain rendez-vous Holissence qui aura lieu au Grand Rex, nous avons eu envie de lui poser quelques questions sur ce vaste sujet qu’est le lâcher prise. Entre Yoga, acceptation et compréhension, cet érudit nous transmet sa vision, en toute sobriété. Rencontre. 

Bonjour Stéphane et merci de répondre à cette interview. Première question : quelle est votre vision du lâcher prise ? 

À mon sens le lâcher prise est un terme un peu manichéen qui veut à la fois tout et rien dire. Pour moi, le commencement du lâcher prise passe et prend racine dans l’acceptation. 

Le yoga a une place centrale dans votre vie, comment, selon vous, cette discipline permet de se libérer de ce qui nous entrave ? 

Ça part d’un exercice où on va s’oublier et se reconnecter à l’essentiel. Le but, c’est de se retrouver dans quelque chose de plus intime. Et en faisant ça une fois 10 minutes, une fois 30 minutes une fois 1h30, vous pouvez vous enraciner et vous reconnecter en même temps. 

Quel a été votre propre chemin vers le lâcher prise et comment le pratiquez-vous au quotidien ?

Face à n’importe quelle situation on doit d’abord accepter. Si vous êtes dans la lutte, vous êtes dans l’obstination. Saint Augustin disait : « accepter c’est comprendre » et à mon sens le lâcher prise c’est ça. Passer par l’acceptation pour aller vers une certaine compréhension. 

Quelles sont les astuces que vous conseillez pour apprendre à s’écouter et finir par lâcher prise justement ? 

La chose qu’apprend le yoga c’est réussir à faire silence en soi. Et de façon plus puissante c’est savoir écouter tout ce qu’il y à écouter car tout va disparaître à un moment. Donc pour moi pratiquer le Yoga est une astuce à part entière car cela permet de laisser venir en nous tout ce qu’il y a à venir afin de mieux se sonder. 

Comment aimeriez-vous que le public ressorte de ce rendez-vous Holissence le 2 octobre prochain auquel vous allez participer ?

Il y a une seule chose qui importe pour moi, c’est donner, transmettre aux gens des outils simples pour mieux se comprendre. Le yoga, ça fait des siècles que ça existe et c’est pour moi l’outil le plus complet et surtout le plus pertinent aujourd’hui. J’espère donc que mon intervention leur transmettra cet outil qui m’a aidé. Less is more. 

Quelles sont les livres ? Les films ? Les podcast ? Qui t’ont personnellement inspiré dans cette quête ? 

Les livres : 

  • « La voie de la paix intérieure : voyage vers la plénitude et la lumière » de BKS Iyengar, Douglas Abrams, John J. Evans – Ce livre explique très bien les effets du yoga sur le corps. 
  • « Au coeur de la tourmente, la pleine conscience » du Dr. Jon Kabat-Zinn
  • « Full catastrophe living » du Dr. Jon Kabar-Zinn
  • « Merci ! Quand la gratitude change nos vies » de Robert A. Emmons – Un bijou selon moi avec une préface du philosophe Alexandre Jollien et du journaliste Robert Moss.

Les films : 

  • « Doing Time, Doing Vipassana » est un documentaire qui m’a beaucoup inspiré 
  • « Samsara »
  • « Indian Summer » est un documentaire sur l’histoire d’une femme qui a un cancer et qui part à la rencontre de la médecine traditionnelle et ayurveda et qui arrive à guérir.

You May Also Like