épices

Curcuma, basilic, cumin : ces épices et aromates qui soignent

5 Shares
4
0
1

Ce ne sont pas des médicaments et pourtant… Ces épices et aromates sont capables d’améliorer notre santé. Pratique, d’autant plus qu’ils ne nécessitent pas de changer radicalement notre alimentation, puisque l’on peut simplement les ajouter à nos plats habituels. Pour encore plus de plaisir. Nous avons recensé pour vous quelques épices et aromates qui soignent.

Le curcuma : une grande source d’antioxydants

La médecine ayurvédique estime que le curcuma est capable de soigner plus de 600 maladies. Il est notamment utilisé pour purifier l’organisme, améliorer la digestion, apaiser les douleurs articulaires et prévenir les risques de cancer… Ses points forts ? Des antioxydants en grande quantité, ainsi que du fer, du manganèse et des vitamines (notamment B6). Pour en profiter à fond, on mise sur la racine fraîche (en épicerie), également efficace en poudre (que vous pourriez, par exemple, intégrer dans un golden latte).

Le cumin : l’épice qui facilite la digestion

Riche en fer, calcium, phosphore, potassium et vitamine C, le cumin ouvre l’appétit et surtout, facilite la digestion. Ses grains peuvent être croqués en fin de repas, ou saupoudrés sur des plats chauds (au Maroc, sa poudre est utilisée dans les couscous et tajines. En Asie, il est l’une des épices du curry). On peut aussi le découvrir en infusion, et même, en cataplasme, pour soulager des inflammations.

La cannelle : pour une santé de fer

Attention, révélation : la cannelle n’est pas excellente uniquement pour le vin chaud et les biscuits de Noël alsaciens. Cette épice contient du manganèse, du fer et du calcium… Et agit positivement sur la glycémie (elle aide à réguler le taux de sucre dans le sang). Les médecines traditionnelles la préconisent également pour traiter le rhume et les nausées, le diabète et les troubles digestifs. Elle aurait même un effet sur l’appétit. Pour absorber la cannelle, préférez les bâtons entiers, broyés ou en infusion. Enfin, sachez que la cannelle s’accorde parfaitement avec le miel (en terme de goût et d’effet).

Les clous de girofle : idéaux contre les infections

Beaucoup ont tendance à penser que clou de girofle = mal de dents. Cette épice a en effet de forts pouvoirs antiseptiques et anti-inflammatoires. Elle peut donc aider à combattre les infections et soulager les maux digestifs. Les habitués des infections urinaires l’adorent (en infusion). En cuisine, le clou de girofle relève joyeusement soupes et bouillons et peut même être utilisé en pâtisserie (les vrais pains d’épices en contiennent).

Le basilic : adieu l’anxiété

Encore un peu de patience, le basilic sera bientôt de retour. Et c’est une bonne nouvelle, pas uniquement pour le super combo tomate-mozzarella ! Cette herbe aromatique possède des vertus antispasmodiques (adieu les maux de ventre), sédatives (utiles pour lutter contre les insomnies et l’anxiété, voire les migraines) et antiseptiques (en bain de bouche contre les aphtes par exemple). En attendant de le consommer frais (à toutes les sauces), son huile essentielle est facile à trouver.

L’ail : l’ingrédient aux mille vertus

L’ail fait partie des ingrédients tellement magiques que l’on devrait toujours en avoir quelques gousses dans son garde-manger. Antihypertenseur, antibactérien, hypolipémiant… En clair, il lutte contre le cholestérol et l’hypertension, renforce le système immunitaire. Il serait même capable d’agir sur les verrues et l’acné. Pour bien faire, il faudrait le croquer cru. Mais peut-être préfèrerez-vous, simplement l’ajouter 20 minutes avant la fin de cuisson du plat, pour profiter au maximum de ses propriétés sans souffrir de ses effets secondaires ?

Une dernière précision : épices et aromates peuvent avoir des effets très bénéfiques. Mais si vous êtes malade, ils peuvent également gêner les traitements médicaux. Un avis médical peut être utile !

Et si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à boulotter le guide en la matière, “Epices, aromates, condiments et herbes aromatiques”, de Laurence Levy-Dutel et Patricia Bargis, aux éditions Eyrolles.

5 Shares
You May Also Like