Comment faire une prétox avant les fêtes ?

Alors que nous sommes à 20 jours des fêtes de Noël, l’heure est venue de préparer notre organisme à nos futurs excès. Comment ? Et bien grâce à une méthode très efficace qui s’appelle la prétox… Holissence vous fait un topo. 

Qu’est-ce-que la prétox ? 

La prétox est une méthode venue d’Outre-Manche qui vise à préparer le corps aux excès des fêtes de fin d’années. L’idée ? Maintenir une alimentation équilibrée et riche en fibres quelques jours avant le début des festivités afin de mettre l’organisme sur pied pour limiter l’impact des repas (très riches) sur le foie, l’intestin, la peau ou le pancréas. Un rééquilibrage alimentaire qui fait à la fois du bien à notre ventre, ravive l’éclat du teint, limite l’apparition d’imperfections et permet d’éviter les remords post réveillon…

Quelles sont les différences entre la prétox et la détox ? 

Si la détox intervient après les fêtes pour remettre les compteurs à zéro et éliminer tous les excès du réveillon, la prétox agit de façon plus préventive. Cette dernière consiste à préparer l’organisme, à le purifier, afin qu’il ne subisse pas trop violemment les différents repas du 24, du 25 et du 31. Le but ? Éliminer tout ce qui pourrait être nocif pour l’organisme sans pour autant mettre en place des régimes bien trop restrictifs et agressifs pour notre santé, qui risqueraient seulement de nous appauvrir en vitamines.

Quand doit-on la commencer ? 

À la différence de la détox qui se pratique donc après les fêtes, la prétox s’effectue en moyenne 1 à 7 jours maximum avant le réveillon. Pourquoi ce laps de temps ? Et bien tout simplement parce que cette cure est progressive et qu’elle a pour but de purifier l’organisme de façon drastique en éliminant toute source d’inflammation et en bannissant les graisses saturées, les sucres raffinés ou l’excès de sel afin de pouvoir retrouver nos fonctions vitales originelles.

Ok, mais que faire ? 

Manger le plus sainement possible

Tâcher de limiter les plats trop gras, trop sucrés ou trop salés pendant notre prétox, c’est nous assurer de pouvoir se faire plaisir lors du réveillon. Comment ? Et bien en limitant tous les aliments préparés et industrialisés comme les nouilles instantanées, les fast-food, la viande transformée ou encore les plats surgelés. Pour pallier à ces nouvelles résolutions, nous devons miser sur des fruits et légumes de saison (bio de préférence) qui pourront à la fois nous régaler, nous laisser une impression de satiété tout en apportant à notre organisme, leurs vitamines et oligo-éléments.  

Miser sur les bouillons

Très léger, riches en vitamines et en protéines, les bouillons sont à la fois faciles à digérer, riches en bienfaits pour l’organisme et sont également d’excellents coupe-faim. Ils sont donc les alliés parfaits de la prétox. 

S’hydrater

Pour éliminer les toxines présentes dans le corps il faut boire ! Lorsqu’on a du mal à consommer 2 L par jour on peut optez pour des tisanes, des eaux aromatisées au concombre, à l’orange ou encore au citron afin d’apporter une touche gourmande à cette “corvée d’hydratation”… Faire en sorte de toujours avoir une bouteille à proximité afin de pouvoir contrôler notre consommation quotidienne est également une bonne idée à explorer pour tous les frileux.

Éviter les aliments inflammatoires

Lait provenant d’animaux, viandes, gluten, sucres raffinés, aliments transformés… Tous ces éléments ont une chose en commun : ils sont hautement inflammatoires et amènent avec eux diverses problèmes comme les ballonnements, l’eczéma, la dermatite, ou l’apparition de comédons. Pour éviter ça, il est important de limiter, voire d’arrêter complètement leur consommation pendant la prétox afin de pouvoir mettre l’intestin « au repos ». Au bout d’un à deux jours, des changement commencent à s’opérer dans l’organisme.

You May Also Like