seafood algues
algues

Tendance seafood : les super pouvoirs des algues

Elles ont tout pour elles… et pour vous ! Depuis quelques mois, les algues figurent au top du palmarès des diététiciens grâce à leurs vertus nutritives exceptionnelles. De plus elles ont des apports caloriques réduits. Prête à sauter dans le grand bain ?

Superfood

Les Japonais, connus pour leur longévité et leur saine gastronomie, ont l’habitude de mettre les algues au menu. Et ils ont bien raison : riches en protéines (certaines atteignent les teneurs en protéines de la viande – ce qui les rend particulièrement séduisantes pour les végétariens), en fibres, en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments… Elles sont excellentes pour la santé.

Ainsi, on leur attribue (selon les variétés) des propriétés anti-cancer (la Spiruline), des pouvoirs amincissants (la Dulse), des vertus anti-cholestérol (Nori)… De plus elles seraient aussi capables de lutter contre l’hypertension, les troubles hormonaux et cardiovasculaires. En outre, elles méritent leur place dans notre assiette.

Comment consommer les algues ?

Vous en avez, à coup sûr, déjà mangé : l’algue Nori sert d’enveloppe aux makis, la Dulse permet de fabriquer l’agar-agar, un gélifiant végétal utilisé dans de nombreuses préparations… Peut-être avez-vous même goûté à la Salicorne, lors d’un passage en Bretagne ?

Compte tenu de l’engouement pour les algues, vous avez peut-être cédé aux sirènes de la Spiruline. De plus en plus accessible sous forme de poudre ou de complément alimentaire. La Chlorelle et le Klamath se consomment également sous forme de gélules (la première est particulièrement intéressante car elle capte les métaux lourds dans l’organisme et permet de les éliminer).

Comment cuisiner les algues ?

Là où la nouveauté devient franchement gourmande, c’est que l’on peut aussi cuisiner certaines variétés d’algues. L’occasion de découvrir de nouveaux goûts. Par exemple, la Laitue de mer, au goût d’oseille, est parfaite en salade. Le Haricot de mer, aux saveurs iodées, s’associe facilement au riz ou ou poisson. L’algue Nori, qui rappelle le thé fumé, se cuisine avec des légumes, du poisson ou de la salade. Le Wakamé, au goût d’huitre, peut relever subtilement un potage. Quant au Kombu, iodé et fumé, il se cuit avec des légumineuses ou des légumes secs, pour accompagner les viandes et les poissons…

Pour en savoir plus et découvrir comment accommoder les algues, nous vous conseillons La Cuisine des Algues, de Xa Milne, aux éditions du Rouergue. Bonne découverte !

 

You May Also Like