Livre : “Juste après la fin du monde”, le nouveau conte initiatique du philosophe Frédéric Lenoir

À l’occasion de son nouveau conte initiatique, “Juste après la fin du monde“, le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir – spécialiste des religions et auteur de bestsellers sur la sagesse – évoque l’émergence d’un monde nouveau qui reposerait autant sur la maîtrise de la matière que sur l’exploration de l’esprit. Focus sur un livre optimiste et inspirant, en plein dans l’ère du temps.

Un philosophe et sociologue en quête de sagesse

Frédéric Lenoir est un écrivain, sociologue, philosophe et conférencier français. Né à Madagascar en 1962, cet auteur prolifique a écrit près d’une cinquantaine d’ouvrages, traduits dans une vingtaine de langues et vendus à des millions d’exemplaires. Historien des religions, il est en outre souvent sollicité sur les plateaux de télévision, notamment à l’occasion de la très belle série documentaire en 5 épisodes Les chemins du sacré disponible sur arte.tv jusqu’au 15 septembre 2021.

Dans ce conte initiatique, les êtres humains réapprennent à vivre en harmonie avec la nature, et utilisent les pouvoirs insoupçonnés de leur esprit. Une métaphore de la période actuelle et d’un retour très marqué vers les pratiques ésotériques ?

Ce nouveau livre nous donne l’occasion de réfléchir à ce que nous voulons faire de notre avenir, de celui de notre monde ainsi que de notre façon d’envisager la vie pour mieux vivre notre rapport à nous-même et aux autres.

Un monde nouveau où règne harmonie avec les autres, soi-même et le respect de la nature

Dans “Juste après la fin du monde“, on retrouve la sagesse et l’émotion qui ont fait le succès de L’Âme du monde dans lequel, pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages étaient ” appelés ” à se retrouver dans un monastère tibétain. L’objectif ? Transmettre à Natina et Tenzin, deux adolescents, les clés de la sagesse universelle. La catastrophe a finalement eu lieu, décimant les populations et entraînant des années noires de pillages, de violences et de maladies.

Dans ce nouvel opus Natina a perdu les siens, mais pas sa foi en la possible amélioration de l’être humain. La jeune femme marche de village en village afin d’enseigner aux survivants ce qu’elle a appris des sages de l’ancien monde : comment vivre en harmonie avec soi-même, avec les autres et dans le respect de la nature.

Elle découvre aussi que des facultés méconnues de l’esprit humain se développent – intuition, capacité de communiquer par la pensée avec tous les êtres vivants –, qui laissent entrevoir l’émergence d’un monde nouveau.

Juste après la fin du monde – NIL Éditions, 8 avril 2021 – 198 pages

You May Also Like