antigravity

On a testé : l’AntiGravity au Klay

Un peu de yoga, du fitness, un dépassement de soi garanti et la promesse de décoller (dans tous les sens du terme) ? N’en jetez plus ! Facile d’accès et agissant comme un coup de fouet, l’Antigravity est le nouveau sport à la mode. Se défouler dans les airs ? Holissence a testé.

cardio  ⩗
renforcement musculaire  ⩗
yoga  ⩗

Pour qui ?

Né à New York et présent dans une seule salle à Paris, l’AntiGravity est un sport aérien qui promet des enchaînements inédits et sollicite les muscles différemment : idéal pour les sportifs qui aiment se challenger et découvrir de nouvelles pratiques. Mais comme beaucoup de sports, il s’adresse à tout le monde… À savoir toute personne motivée à suer et ayant envie de dépasser ses limites en s’amusant. Bon deal non ? Complet et divertissant, l’AntiGravity est vraiment parfait pour s’étirer en profondeur et tout en longueur. Attention aux courbatures pour les non sportifs car le cours peut être intense !

Comment se déroule la séance ?

Proposé en exclusivité au Klay à Paris, l’AntiGravity est une pratique sportive complète qui a été développée par un danseur de Broadway, Christopher Harrison. Résultat ? Le cours de sport mélange fitness, Pilates et yoga aérien car il se pratique avec un hamac. Il faut se faire confiance… Idéal pour les postures de relaxation lorsque l’on s’étend tout en longueur à l’intérieur, il sert aussi de corde pour des postures plus acrobatiques. Accessibles, ces postures demandent à dépasser l’appréhension plus qu’une véritable force ou souplesse. Le hamac sert de support pour les enchaînements de fitness aérien et permet d’aller plus loin dans les étirements. Il rappelle surtout à chaque instant qu’aucun muscle ne doit être délaissé (les bras et les abdos s’en souviennent plusieurs jours…) !

Quelle partie du corps la discipline fait-elle travailler ?

Absolument toutes ! On commence doucement à appréhender l’équilibre et les postures de gainage faciles puis le hamac permet d’enchaîner des postures d’inversion (tête en bas) plus complexes, aussi amusantes que déroutantes, de fitness, de yoga. Cardio et divertissant car le cours se déroule sur une musique rythmée, l’AntiGravity engage absolument tous les muscles. Un cours fait perdre en moyenne 500 à 600 calories en fonction de l’intensité.

Les points positifs / négatifs

+ : Découverte de soi et des capacités de son corps.
– : Les courbatures insoupçonnées !

Ce qu’il faut savoir avant de s’inscrire…

Les inversions sont interdites aux femmes enceintes et aux personnes qui présentent des problèmes cardiaques. Les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale ou qui ont du Botox ne peuvent pratiquer l’AntiGravity pendant 3 mois.

Une devise ?

“The more tension you will give to hammock, the less tension you’ll bring back home!”(Plus tu vas donner de la tension au hamac, moins tu en ramèneras à la maison), Jonatan Cañada, prof d’AntiGravity au Klay

Par abonnement au Klay, 160€ par mois
4bis rue Saint Sauveur Paris 2e

www.klay.fr/

You May Also Like