Quels sont les réels effets du soleil sur la peau ?

L’été est synonyme de farniente, de plage, de glaces à l’eau et… Inévitablement d’après-midi au soleil. Et si ce dernier fait grimper votre apport en vitamine D, ce qui crée un effet immédiat sur votre moral, votre peau en revanche, peut être altérée. Mais quels sont les réels effets du soleil sur l’épiderme ? On fait le point. 

Les effets bénéfiques 

Il stimule la Vitamine D 

Si le soleil a bien une qualité, c’est qu’il permet à l’organisme de stimuler sa production de vitamine D. La Vitamine D est une substance vitale qui assure le bon fonctionnement du système immunitaire et permet de maintenir une concentration optimale en calcium. Lorsque les rayons du soleil viennent éclairer votre rétine, celle-ci envoie une information au cerveau qui ordonne alors immédiatement à votre corps de produire plus de sérotonine. La sérotonine est un neurotransmetteur qui permet de faciliter les signaux d’une aire du cerveau à une autre. Elle booste également votre moral et régule votre rythme de sommeil, un facteur qui a toute son importance si vous souffrez d’acné de l’adulte. 

Parce que la vitamine D agit sur le système immunitaire, elle a également un impact sur le système neuro-immune de l’épiderme. Celui-ci intervient en cas de lésion cutanée. Il correspond aux différents neurones impliqués dans la perception de la douleur. Lorsque vous vous coupez ou que vous ressentez une brûlure, ces fameux neurones sont activés, modulent la fonction et le recrutement des cellules immunitaires au sein du tissu afin de vous permettre de préserver l’intégrité des tissus.

Il donne bonne mine 

Cela va sans dire, mais il est tout de même bon de le rappeler : le soleil donne bonne mine. Ses rayons stimulent la synthèse de mélanine. Un pigment qui permet de protéger la peau contre les rayonnements ultraviolets du soleil qui accentuent le processus de vieillissement cutané. Un mécanisme qui vous permet d’arborer progressivement un hâle doré.

Les effets négatifs 

Il accélère le vieillissement cutané 

Si le SPF reste in-dis-pen-sable pour vous permettre de vous exposer aux rayons du soleil sans prendre de risque, c’est parce que ces derniers provoquent, au long terme, un vieillissement cutané prématuré. En cause : les UVA qui, au contact avec la peau parviennent à atteindre le derme et libèrent des radicaux libres dans le corps. Un processus plus couramment appelé stress oxydatif qui finit par endommager les cellules cutanées et briser leur chaîne ADN. Si bien qu’au bout de quelques années, ces dernières ne parviennent plus à se renouveler correctement. Résultat : des rides commencent à apparaître, la peau semble moins élastique et moins rebondie qu’avant. 

Une sécrétion excessive de mélanine sous l’action des UV peut également mener à l’apparition prématurée de taches pigmentaires. Ce qu’il faut savoir, c’est que la mélanine permet de protéger l’ADN cellulaire des dommages causés par le soleil. Un système qui vous donne bonne mine, certes, mais qui, au long terme peut dérégler cette synthèse et faire apparaître de petites taches brunes. Pour éviter ça, pensez à vous protéger la peau et ce, même en ville et quand le soleil ne semble pas être au beau fixe. Car les UVA percent aussi les nuages… 

Il fait apparaître les imperfections 

Si le soleil semble calmer, réduire et assécher les imperfections, ses effets salvateurs ne sont que de courte durée. En réalité, ils sont même presque illusoires puisqu’après quelques jours voire quelques semaines d’accalmie, l’effet boomerang n’est jamais très loin. Mais d’où vient ce retour de bâton ? Et bien c’est très simple. Lorsqu’elle est exposée aux rayons du soleil, la peau est asséchée par les diverses éléments auxquels elle fait face (eau de mer, chlore, sable, etc…) C’est à ce moment là qu’elle semble devenir plus lisse, plus douce et moins marquée par l’acné. En réalité, elle s’épaissit de jour en jour pour se protéger des UV, empêchant le sébum de s’écouler correctement. Résultats : les pores finissent par se boucher et des imperfections commence à faire leur apparition. 

Il complique la cicatrisation 

Que vous ayez un bouton d’acné, une griffure de chat ou une plaie plus importante, vous devez redoubler de vigilance lorsque vous vous exposez aux rayons du soleil. Car pour se protéger des UV, l’épiderme, déjà fragilisé engendre une réponse inflammatoire en produisant un pigment brun s’il n’est pas protégé par un filtre solaire. Ce phénomène, crée l’apparition de taches brunes sur les zones mise à mal. Des taches qui sont généralement coriaces et qui peuvent mettre des mois, voire même des années à disparaître. Voilà pourquoi vous faire bronzer n’est pas et n’a jamais été une bonne idée pour tenter de faire disparaître une cicatrice… 

Pour plus de détente à la maison retrouvez les eBooks Holissence, dont “Apprendre l’automassage du visage avec Delphine Langlois”, “Self Love Journey 150 conseils pour (enfin) apprendre à s’aimer” et “Détox” de Lucile Champy

Prenez soin de vous et de vos proches !

You May Also Like