Comment intégrer à sa routine bien-être l’EFT, une méthode thérapeutique psychocorporelle pour libérer ses émotions ?

Que vous soyez sujet à des troubles anxieux, des troubles d’humeurs, ou que vous cherchiez simplement à compléter votre routine bien-être avec une technique simple et efficace pour augmenter la résilience émotionnelle et réduire le stress, l’EFT, une méthode psychocorporelle basée sur les tapotements, est faite pour vous.

Qu’est-ce que l’EFT ?

L’Emotional Freedom Technique, comme son nom l’indique, est un outil très efficace pour combattre le stress et se libérer d’émotions stagnantes. La méthode combine des éléments de la médecine traditionnelle chinoise et l’acupression avec de la thérapie cognitivo-comportementale.

Le principe ? En appuyant sur des points du corps spécifiques aux entrées et sorties de chaque méridien, on s’apaise. C’est une technique psychocorporelle autonomisante, faisant partie de la psycho énergétique, au même titre que la kinésiologie par exemple, ou l’EMDR.

Les thérapies psychocorporelles travaillent sur le corps pour apaiser les maux de l’esprit et libérer nos émotions les plus enfouies. On pense à nos problèmes tout en tapotant sur des points pour décharger le corps des émotions stagnantes et le libérer. En effet, lorsqu’il s’agit de se libérer de ses traumatismes, passer par le corps s’avère être une méthode rapide et redoutablement efficace. On comprend facilement son utilité par exemple lorsqu’on se rappelle qu’on ne garde pas de souvenirs conscients en mémoire de ce qui est vécu avant 5 ans. Mais que ces événements peuvent tout de même laisser des traces dans l’inconscient et affecter la mémoire émotionnelle. Et donc notre comportement et nos ressentis actuels.

Les bienfaits de l’EFT

Associée à d’autres choses l’EFT peut en avoir une application très large. Cette pratique fait en effet partie du top 10 des techniques thérapeutiques les plus étudiées. C’est un outil de guérison holistique puissant qui permet de réduire le stress en soulageant le système nerveux et en apaisant la réaction du corps dite de fuite ou de lutte.

On peut donc s’en servir facilement pour calmer nos émotions. Si l’on sait que toutes les émotions positives et négatives ont leur(s) fonction(s), le problème surgit lorsque les émotions ne circulent plus et restent prisonnières dans notre corps. C’est là qu’elles risquent de venir affaiblir notre système immunitaire et provoquer des maladies auto-immunes par exemple.

Cette technique fait également ses preuves en cas de troubles anxieux (phobies, toc, agoraphobie, stress post traumatique…) et de troubles de l’humeur (dépression).

Incorporer l’EFT dans sa routine

Si vous en ressentez le besoin, ne vous privez pas de consulter un thérapeute pour vous aider à bien apprivoiser cette technique et en tirer le meilleur parti. Mais, initialement pensée pour être utilisé sur soi-même, vous pouvez également découvrir et tester cette méthode de chez vous, en suivant nos conseils.

Voici un mode d’emploi en 5 étapes pour vous familiariser avec l’EFT :

  1. Identifier le problème que vous souhaitez traiter.
  2. Noter mentalement l’intensité du problème sur une échelle de 1 à 10.
  3. Créer votre propre déclaration combinant une phrase négative et une assertion positive. Par exemple : « Même si je suis stressé par tout ce que j’ai à faire aujourd’hui, J’accepte entièrement mon ressenti » ou « Même si ma to do list me procure de l’anxiété, je choisis de me sentir serein ».
  4. Commencer à tapoter votre main puis le reste des points. Répéter votre déclaration 3 fois pour vous aider à vous focaliser sur vos émotions et vos sensations physiques, en tapotant le « point Karaté » de votre main opposée (le point situé entre le poignet et le début du petit doigt). Tapoter à l’aider de 2 à 3 doigts en appliquant une pression modérée. Ensuite, tout en continuant de vous remémorer votre déclaration, tapoter une dizaine de fois chacun des points énumérés en respectant l’ordre suivant : sommet du crâne, sourcil, côté de l’œil, dessous de l’œil, sous l’œil, menton, clavicule, aisselle.
  5. Réévaluer la situation : Répéter le circuit si vous le jugez nécessaire. Une fois fini, prendre une grande respiration et réévaluer l’intensité de vos problèmes. Si vous le pouvez, répéter ce circuit jusqu’à ce que l’intensité de votre ressentit ne dépasse plus 2 sur 10.

Après la séance d’EFT, le corps devrait s’être progressivement détendu et le stress lié à la situation devrait graduellement disparaître ce qui vous permettra d’avoir plus de recul et une meilleure idée de ce que pourrait être votre prochaine étape si vous vous sentiez bloqué.

You May Also Like