Comprendre l’Human Design avec Melissa Simonot

1 Shares
0
0
1

Changer de perspective, prendre des décisions plus en accord avec ce que l’on est, ne pas trahir les besoins de son corps et de son esprit… Voilà les fondements de l’Human Design. Une approche complexe mais passionnante, dont Melissa Simonot a fait son métier. Son leitmotiv ? Vous guider vers vous-même. Tout simplement. Pour mieux comprendre la substance de cette méthode, nous avons échangé avec Melissa et lui avons posé quelques questions… Les voici.

Hello Melissa, peux-tu nous parler de l’Human Design, car c’est une méthode que peu de gens connaissent pour l’instant. 

Le Human Design est une approche relativement récente (1987) qui mêle des sagesses anciennes (astrologie, science des chakras, i-Ching, arbre de vie de la Kabbale) à la science (neutrinos, génétique). C’est un outil qui nous donne en quelque sorte notre ADN énergétique et nous informe sur énormément de choses. Notamment la façon dont nous sommes chacun spécifiquement conçu pour cultiver des opportunités, échanger notre énergie avec le reste du monde, prendre des décisions, communiquer, entrer en relation, apprendre, optimiser notre temps de travail et notre temps de repos, et encore plein de choses. Le Human Design est basé sur le fait que nous sommes chacun magnifiquement unique et différent. Ainsi, nous ne sommes pas faits pour fonctionner de la même façon que nos parents, amis, collègues ou partenaires. 

Comment parviens-tu à établir un diagnostic concernant le type énergétique de chaque personne ? 

Les informations nécessaires pour établir un schéma Human Design sont la date, le lieu et l’heure précise de naissance. En entrant ces informations dans un logiciel, on obtient un schéma complexe, composé de formes géométriques, de signes, de chiffres et de couleurs. Le but n’est pas de le comprendre par soi-même mais de le faire interpréter et surtout de noter les informations principales qu’il contient en légende à savoir : le type énergétique, l’autorité intérieure, le profil. 

Peux-tu justement nous parler de tous les types énergétiques qu’il existe en Human Design ? 

Il existe 5 types énergétiques différents. Ce sont en quelque sorte des catégories dans la population : 

  • Générators 37% 
  • Manifesting-Générators : 33% 
  • Manifestors : 9%
  • Projectors : 20% 
  • Réflectors : 1% 

Les Générators et Manifesting Générators sont les constructeurs, les travailleurs passionnés de notre société. Ils ont un accès constant à la force de vie et d’accomplissement et sont conçus pour placer leur énergie chaque jour dans des activités qui leur procurent un immense sentiment de satisfaction et pour se coucher épuisés. Lorsqu’ils font ce qu’ils aiment profondément, ils génèrent encore plus d’énergie pour eux-mêmes mais également pour ceux qui les entourent. Leur challenge principal est d’apprendre à se détacher des notions d’obligation et de contraintes pour faire passer leur plaisir et leur épanouissement au premier plan. 

Les Manifestors sont les seuls pour qui il est sain et correct de prendre l’initiative dans la vie sans rien attendre (contrairement aux Générators et Manifesting-Générators qui doivent attendre de ressentir avec leur viscéral pour savoir si quelque chose qui se présente à eux leur convient ou non). Les Manifestors ont un talent inné pour agir en toute indépendance, lancer des projets et impacter le reste du monde par leurs idées et leurs créations. Ils sont en quelque sorte les porteurs de torche et on les retrouve souvent hors des sentiers battus, à ouvrir le chemin et innover. 

Les Projectors sont les guides, les conseillers, les leaders naturels et les managers de notre société. Ils ont la capacité innée de percevoir les choses et de guider les autres. Ils savent intuitivement comment accompagner et optimiser des personnes, des systèmes et des organisations. Ils voient des choses que les autres ne voient pas et ressentent profondément comment les autres doivent utiliser leur énergie pour fonctionner au mieux. Ils ne sont cependant pas là pour dire aux autres ce qu’ils doivent faire. Tout se passe au mieux pour eux lorsqu’ils suivent leur stratégie qui consiste à attendre d’être reconnus et invités à partager leur vision. 

Les Réflectors sont les plus rares de tous les types ce qui en fait des êtres vraiment uniques. Ils sont extrêmement sensibles aux énergies qui les entourent car ils reçoivent absolument tout et le reflètent ensuite vers l’extérieur. Le plus important pour eux est de se trouver dans des environnements dans lesquels ils se sentent profondément bien et entourés des bonnes personnes. Ils doivent d’ailleurs apprendre à être très sélectifs dans les énergies qu’ils autorisent autour d’eux car leur épanouissement en dépend. Ils doivent également s’autoriser à se sentir différent chaque jour sans essayer d’entrer dans une case identitaire rigide et fixe. Leur flexibilité est l’un de leur plus précieux atout. 

Dans une précédente interview tu dis considérer l’Human Design comme étant « le bon carburant dans le bon modèle de voiture », peux-tu nous expliquer en quoi cette méthode parvient à ajuster le schéma de nos vies ? 

L’un des fondements du Human Design consiste à s’aligner sur notre intelligence corporelle. L’idée c’est de replacer le corps au centre des décisions que nous prenons. Réaliser le fait que le corps sait des choses que notre mental est tout simplement incapable de concevoir. 

Le mental est un outil merveilleusement puissant, tellement puissant qu’il a d’ailleurs le potentiel de nous convaincre de tout et son contraire. La société dans laquelle on vit a placé le mental et l’intellect au centre de tout. Chaque décision doit être rationnelle, les « pour » et les « contre » doivent être soigneusement pesés et justifiables. Et pourtant on observe que la plupart des gens ne savent pas comment faire des choix qui leur conviennent, comment trouver ce qui leur correspond. Ils passent plutôt leur temps à regretter d’avoir fait ces choses qu’ils sentaient pourtant depuis le début ne pas leur convenir. 

De ton côté, quel est ton rapport personnel à l’Human Design ? 

Connaître mon Human Design a été une révélation à bien des niveaux. Cela m’a permis de faire la paix avec énormément de parties de moi et de savoir comment trouver mes réponses, m’accepter davantage et mettre en avant qui je suis réellement. 

As-tu un conseil à donner à nos lectrices ?

Le meilleur conseil que je peux leur donner est celui d’apprendre à se connaître et à se redécouvrir pour vivre une vie vraie, alignée et pleine de ce qui leur convient réellement. Il n’y a rien, selon moi, de plus important que de s’appliquer à être vraiment soi. 

Un mantra que tu aimerais partager ? 

En résonance avec la question précédente, je donnerais cette citation du fondateur du Human Design qui m’accompagne quand ma confiance en moi fluctue et que je tombe dans des comparaisons aux autres peu aidantes : 

« Qui d’autre sera meilleur à être toi que toi ? »

1 Shares
You May Also Like