Système immunitaire en berne : quelles sont les conséquences sur la peau ?

1 Shares
0
0
1

Fatigue chronique, hygiène alimentaire en berne, période de stress intense… Il arrive parfois que notre rythme de vie à cent à l’heure mette à mal notre système immunitaire. Et quand celui-ci ne fonctionne pas correctement, la peau est plus sujette à toutes sortes de bouleversements. Petit tour d’horizon des problèmes les plus courants. 

Une poussée d’acné 

Lorsque le système immunitaire s’amenuise, le corps est plus sujet à déclencher certaines réponses inflammatoires dont l’acné fait partie. Ce phénomène se traduit par l’apparition de boutons très rouges et douloureux qui peuvent devenir kystiques ou non. On les retrouve généralement sur les joues, le cou, le décolleté ou encore la zone mandibulaire. Ces comédons sont à traiter avec attention car ils peuvent créer des cicatrices résiduelles persistantes. Et si un traitement local est à envisager, aller à la source du problème semble être une meilleure idée.

Pour ce faire, il faut d’abord rebooster son système immunitaire en adoptant une alimentation irréprochable et non inflammatoire. Mais pas que ! Le rythme de sommeil, la consommation d’alcool, de cigarettes ou encore le stress sont des éléments à prendre en considération afin de pouvoir comprendre les mécanismes de son corps. 

Une peau plus sensible aux allergies 

Éruptions cutanées, sècheresses localisées, manifestations locales telles que l’eczéma… Tous ces éléments sont le signe d’une réaction disproportionnée aux agressions extérieures. Et s’il est vrai qu’elle peut être due à un type de peau plus sensible qu’un autre, lorsqu’elle se manifeste de façon ponctuelle, c’est le signe que le système immunitaire est mis à mal. Le corps ne sait donc plus se défendre correctement face aux agressions extérieures.

Ce problème porte un nom : allergie à retardement de type 4. Ce qui veut dire que le mécanisme allergique ne se déclenche pas tout de suite, mais que l’allergène est retenu dans la mémoire lymphocytes et déclenche ainsi des symptômes quand le corps présente une fragilité. Ce qui est le cas quand le systeme immunitaire est moins efficace qu’à la normale…

Une cicatrisation plus difficile 

Lorsque l’on constate un ralentissement de la cicatrisation ou une difficulté à cicatriser, c’est généralement le signe d’une faiblesse immunitaire. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que la peau a besoin du système immunitaire pour se reconstruire lorsqu’elle a été endommagée. Pour ce faire, elle passe par plusieurs phases. Elle commence par éliminer les débris et autres résidus ou bactéries qui auraient été emprisonnés dans la plaie. Puis elle commence à mettre des mécanismes de reconstitution en place. Malheureusement, cette étape s’effectue plus difficilement lorsque le corps est affaibli. Le bon geste ? Se nettoyer la peau avec une solution antiseptique d’abord, mais aussi miser au quotidien sur une alimentation riche en vitamines afin de retrouver un système immunitaire optimal. Si cela ne suffit pas, opter pour une cure de compléments alimentaires peut être une solution. Dans tous les cas, consulter un médecin généraliste peut s’avérer bénéfique.

1 Shares
You May Also Like