Grippe/gastro : pensez aux huiles essentielles pour vous requinquer

Comme tous les ans, l’hiver s’accompagne des épidémies de grippe et de gastro-entérite. Extrêmement contagieuses, ces maladies peuvent vous mettre KO durant plusieurs jours… Pour les prévenir ou vous remettre sur pied au plus vite, ayez le réflexe huiles essentielles.

Explications de Carmen Tanguy, spécialiste en massage, shiatsu et réflexologie, certifiée et validée du réseau Medoucine.

Durant la période hivernale, les huiles essentielles ont pour rôle essentiel de renforcer votre système immunitaire. En effet, la plupart du temps, la grippe et la gastro-entérite sont d’origine virale et donc très contagieuses.

Ravintsara, l’antivirale

La première huile essentielle à avoir dans sa trousse à pharmacie pour passer l’hiver en pleine santé est Ravintsara. C’est l’huile essentielle antivirale par excellence, surtout pour les voies respiratoires. Et la plus sûre. Elle peut convenir à toute la famille en cas d’épidémie. De plus, elle renforce efficacement l’immunité en stimulant les glandes surrénales, organes essentiels de la réponse immunitaire. En prévention, massez la partie interne de votre poignet avec 1 à 2 gouttes d’HE de Ravintsara. C’est un geste que vous pouvez répéter chaque matin pour résister aux virus de l’hiver.

Tea tree, l’antiseptique

La seconde huile essentielle indispensable est l’arbre à thé. Aucun microbe ne lui résiste. Son efficacité antiseptique est si clairement établie que dans les années 40, elle était réservée en priorité aux soldats blessés. Elle est anti-infectieuse, polyvalente et antibactérienne à large spectre. En clair, elle est active contre un grand nombre de microbes, de virus, de parasites, de champignons. Et comme Ravintsara, elle renforce en même temps votre immunité. La nature est bien faite !

L’eucalyptus radié, pour se remettre sur pied

Fièvre, épuisement, maux de tête, de gorge… Quand le virus de la grippe s’empare de vous, il ne fait pas les choses à moitié. Au point parfois, de devoir rester alité plusieurs jours. Pour lutter contre ces symptômes, on s’appuiera sur l’eucalyptus radié, dont la spécialité est de lutter contre les épidémies virales et les maladies de l’hiver. Elle soulagera les voies respiratoires grâce à ses propriétés expectorantes, décongestionnantes et anticatarrhes (elle empêche le nez de couler).

Notre conseil pour profiter de tous ses effets ? L’utiliser dans une formule complète : 2 gouttes de Ravintsara, 2 gouttes d’arbre à thé et 2 gouttes d’eucalyptus radié. Appliquer en massage sur le thorax 4 à 6 fois par jour pendant 2 jours. On peut également diffuser ces huiles dans la maison ou au bureau pour en assainir l’air.

 

Origan et menthe poivrée contre la gastro-entérite

La gastro-entérite peut avoir différentes origines. Pour bien la combattre, mieux vaut agir dès les premiers symptômes.  Pour lutter contre la diarrhée, l’huile essentielle d’origan compact est très efficace. Elle a des propriétés antibactériennes et antivirales très puissantes. Elle est toutefois contre-indiquée chez les enfants de moins de 15 ans et les femmes enceintes ou allaitantes. Il est préférable de la consommer par voie orale : 1 goutte sur un comprimé neutre ou dans une cuillère d’huile d’olive. Vous pouvez également demander à votre pharmacien de vous préparer des gélules. Si la gastro-entérite s’accompagne de nausées, la menthe poivrée vous soulagera. Vous pouvez poser une goutte d’huile essentielle sous la langue. Attention cette dernière est également interdite pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 7 ans.

Derniers conseils pour se requinquer au plus vite

  • mangez léger en privilégiant les aliments riches en vitamine C,
  • prenez l’air en extérieur de temps en temps et pensez à aérer votre logement pour l’assainir,
  • lavez-vous les mains plusieurs fois par jour pour limiter la contagion et surtout reposez-vous.

Mise en garde

Les huiles essentielles sont très puissantes et leur utilisation nécessite quelques précautions :

  • Utilisez exclusivement des huiles essentielles 100% naturelles, conditionnées dans des flacons en verre coloré pour assurer leur bonne conservation. Attention de ne pas les confondre avec des huiles parfumées ou odorantes, souvent toxiques.
  • Leur usage peut être contre-indiqué, notamment pour les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants de moins de 6 ans. Certaines peuvent également entrer en interaction avec votre traitement médical. Il est nécessaire de se faire conseiller par un spécialiste avant d’expérimenter ces outils précieux.

 

Photo by Christin Hume on Unsplash