3 boosters immunitaires à intégrer à sa cuisine maison

20 Shares
19
0
1

La santé commence bien souvent dans l’assiette. Carburant pour notre corps, une alimentation bien pensée est primordiale afin de renforcer au mieux nos défenses immunitaires. En effet, ce que nous apportons à notre organisme l’aide à affronter les changements de saison et à se prévenir d’éventuelles maladies. Chez Holissence, on vous dévoile nos trois ingrédients préférés – faciles à se procurer – dont les bienfaits sur le système immunitaire ne sont plus à prouver.

L’ail, l’ami de nos grands-mères

Condiment aux multiples bienfaits, l’ail est traditionnellement utilisé en guise de remède pour lutter contre différents types d’affections. Qualifié de super-aliment ou d’alicament, l’allicine qu’il contient possède une puissante action à la fois antibactérienne et antimicrobienne. Ses propriétés anti-inflammatoires aident à maintenir le système immunitaire mais également à prévenir des maladies et infections, notamment en augmentant le nombre de globules blancs au sein de l’organisme. Favorisant également la digestion en stimulant la flore intestinale, il offre à cette dernière les « bonnes » bactéries nécessaires à son bon fonctionnement.

À saupoudrer dans une recette ou mangé tel quel (pour les plus courageux). Il est en effet préférable de le consommer cru pour profiter pleinement de ses vertus. 

Le gingembre, l’indispensable

Antioxydant, antidouleur, anti-inflammatoire, il soulage les maux de ventre, les nausées et troubles digestifs. C’est également un puissant antiviral aidant à lutter contre le rhume, la toux, la fièvre, la grippe, un fortifiant qui lutte contre le vieillissement des cellules, réduit le stress et régule l’appétit… Malgré son allure de racine peu attrayante, le gingembre recèle de pouvoirs très divers et indispensables au bon fonctionnement de nos organismes !

Qu’il soit râpé, coupé en fines lamelles, utilisé en assaisonnement ou même en base pour une infusion, Le gingembre est LE booster immunitaire idéal à ajouter dans ses assiettes comme dans ses jus.

Le curcuma, l’épice d’or

Si la médecine indienne l’emploie depuis plusieurs millénaires, ce n’est pas sans raison. La curcumine qu’il contient est clairement l’un des plus puissants antioxydants existants et dispose également de propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Globalement, le curcuma protège le foie et la vésicule biliaire, il soulage les troubles digestifs (comme le gingembre) tels que les ballonnements, la constipation ou encore les reflux gastriques. Son action se poursuit sur le renforcement global des défenses immunitaires, le soutien du système nerveux et de la fonction cardiaque.

Il serait fort dommage de s’en priver. N’hésitez pas à donner une jolie teinte jaune orangée à vos plats et jus. Pour décupler ses bienfaits : associez le avec du gingembre et du poivre noir.

Prenez soin de vous et de vos proches !

20 Shares
You May Also Like