Ces aliments sont bien pires pour votre santé que le sucre

Si on pointe souvent du doigt le sucre, la farine de blé ou encore le lait, il y a des aliments insoupçonnés qui sont bien plus nocifs pour la santé qu’ils n’y paraissent. En voici quelques-uns. 

Les sucres artificiels 

Si les édulcorants semblent être géniaux car ils vous permettent de vous faire plaisir sans prendre de kg superflus, ils sont en réalité la cause d’une perte de poids plus difficile. La raison de ce problème ? Lorsqu’ils sont ingérés, Ils n’activent pas les voies de récompenses dans le cerveau comme le fait le sucre naturel. Du coup, vous ne semblez jamais pleinement satisfaits et par conséquent, vous continuez à manger. Mais ce n’est pas tout. De récentes études ont démontré que les « faux sucres » (l’aspartame, le sucralose, la saccharine, le néotame, l’advantame et l’acésulfame potassium (Ace-K)) ont des effets délétères sur l’équilibre microbien du tube digestif… Passez votre tour.   

Les sodas 

Même si on adore boire du soda, sa consommation en grande quantité entraine un risque élevé d’obésité, de maladies cardio-vasculaires, de diabète et même de vieillissement cellulaire. En cause ? Les sucres qu’ils contiennent, qui, lorsqu’ils sont ingérés se transforment en triglycérides, des molécules de la catégorie des lipides. Lorsqu’elles sont présentes en trop grande quantité dans l’organisme, elles ont tendance à se déposer dans les cellules adipeuses de la zone abdominale et tapissent les artères. Heureusement, leur consommation occasionnelle n’est pas dangereuse, mais il est important de savoir se limiter afin d’éviter des troubles de la santé.

Le nitrite 

Présentsdans de nombreuses viandes transformées comme le bacon, le blanc de poulet, les saucisses ou le jambon pour améliorer leur aspect et leur conservation, les nitrites sont pourtant très mauvais pour la santé. Le problème : à des températures élevées, ils peuvent se combiner avec des protéines spécifiques présentes dans les viandes pour former des composés toxiques connus sous le nom de nitrosamines. Ces nitrosamines sont des substances hautement cancérigènes. Elles sont en effet reconnues pour augmenter les chances de cancer du pancréas, de l’estomac ou du colon… Heureusement, les marques ont compris que de plus en plus de consommateurs veulent se nourrir de façon plus consciente et saine. Elles sont donc nombreuses à proposer de la charcuterie « sans nitrites ». Une belle avancée. 

Les viandes transformées

En 2010, une étude de la Harvard School Of Public Health a démontré que la consommation de charcuterie, de saucisses et de bacon augmenteraient le risque de maladies cardio-vasculaires de 42 % et le diabète de type 2 de 19%… Des chiffres glaçants qui traduisent simplement la dangerosité d’une nourriture banalisée par les grandes enseignes de fast-food un peu partout dans le monde. De plus, les viandes transformées disposent d’une quantité élevée en sodium, ce qui favorise la rétention d’eau et les problèmes rénaux.

Les transfats

Les acides gras trans sont présents dans la margarine, l’huile de palme, les aliments frits, la viande, le lait, les produits laitiers et tous les plats industriels que vous pouvez trouver sur le marché. Malheureusement, des études ont démontré que leur consommation excessive pouvait augmenter le taux de mauvais cholestérol et par conséquent, une baisse des « bon cholestérol ».  D’autres éléments scientifiques démontrent un lien avec le développement de certains cancers comme celui du sein ou du colon… Alors un petit conseil, limitez leur consommation et favorisez les fruits et légumes de saison à tous les repas…

You May Also Like