Château du Launay : le panier vitalité – 2nde partie

Aujourd’hui nous continuons le top 10 des aliments santé pour constituer son panier vitalité, sur les bons conseils de Carole Bogrand, fondatrice du concept de bien-être holistique du Château du Launay , et de Nicolas Frenhault naturopathe.

Algues de mer et d’eau douce

Nori, dulce, wakamé, kombu, ulve, haricot de mer… seront de bonnes algues de mer à réhydrater. A consommer sous forme de salade du pêcheur, tartares d‘algues,

Les algues de mer sont :

  • puissamment reminéralisantes, harmonisantes et régénérantes, par un apport exceptionnel de protéines vertes, de minéraux, d’oligoéléments marins parfaitement assimilables et complets
  • antioxydantes et revitalisantes de premier ordre. Idéal pour les personnes frileuses, dévitalisées, surmenées et pour accompagner l’amincissement
  • laxatives, elles normalisent le transit.

Du côté des algues d’eau douces, vous retrouverez spiruline, chlorella, klamath…, qui :

  • contiennent des protéines complètes, du béta-carotène, de la chlorophylle
  • sont excellentes pour revitaliser les déprimés, nerveux, anxieux, anémiés. Puissantes régénérantes et toniques générales, reminéralisantes, purifiantes et détoxifiantes, immunostimulantes, antioxydantes, anti-âge…
  • régulent l’appétit et le poids avec effet coupe faim
  • favorisent la beauté de la peau, des ongles et des cheveux

À consommer sous forme de paillettes, pastilles et poudres, en tartares d‘algues, nature ou aromatisés à tartiner ou à associer à des salades ou légumes cuits. Saupoudrer vos mélanges d’algues sur les salades ou les potages, les poissons. Vous en retrouverez également dans les Onigirazu (sandwichs japonais), makis, suchis… Attention aux personnes sensibles à l’iode ou sujettes à des troubles thyroïdiens. Vous pouvez également ajoutez les algues d’eau douce à vos salades, potages, yaourts, jus de légumes, smoothies… Parfaites pour des cures d’hiver et de printemps, vous pourrez augmenter progressivement les doses pour des cures de 3 à 6 semaines.

Pollen frais

Pollens frais de ciste, châtaignier, saule, bruyère, aubépine, cerisiers, mille fleurs… présentés en barquette hermétique. Si chaque variété possède ses spécificités, le pollen frais reste un produit d’exception, assez méconnu. Alliance parfaite entre règne végétal et animal, il est un revitalisant majeur et polyvalent, régulateur du stress, régulateur et assainissant de la flore intestinale, immunostimulant, détoxiquant du foie, à la fois antioxydant, grand oxygénant cellulaire et draineur des métaux lourds. Une excellente réponse au stress et au vieillissement !

Bien que de très bonnes marques existent (Pollenergie/Aristée, l’Abeille heureuse…), préférer les réseaux bios et locaux pour acheter vos pollens frais surgelés. Attention le pollen sec classique, vendu souvent en pot de verre est intéressant, mais moins digeste et assimilable que le pollen frais. À conserver au congélateur ou au freezer.

Consommer 1 cuillère à soupe par jour avant ou au pendant le repas du matin ou du midi, en cures de 3 à 6 semaines. Bien insaliver pour activer les enzymes.

Oeufs

Choisir des œufs d’origine rigoureusement biologique. Riches en de nombreux nutriments essentiels : principes soufrés et lécithine utiles au foie, acides gras et protéines de qualité (présence de tous les acides aminés essentiels et en juste proportion !), vitamines liposolubles A, D, E, K, phosphore, zinc, sodium, potassium, sélénium et zinc. Ces derniers sont immuno-stimulants, antioxydants, reminéralisants et participent à la prévention de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age). Jadis diabolisés, revenus en grâce suite à de nombreuses études récentes, on sait aujourd’hui qu’ils sont utiles à la gestion d’un bon ratio cholestérol HDL/LDL.

Pour une parfaite digestion et éviter les surcharges, on optera pour des œufs coque ou mollets, blanc cuit et jaune cru, préservant ainsi les précieux nutriments sensibles à la chaleur contenus dans le jaune. On peut ainsi en consommer 1, 2 (voire 3 pour les sportifs) par jour !

Légumes soufrés

Choux, brocolis, radis noir, rouges ou blancs, poireau, raifort, ail, oignon, échalotte, ciboulette… Les principes soufrés sont un carburant pour les cellules et les enzymes hépatiques. Or, le foie est essentiel pour la vitalité et l’immunité. C’est notre grand organe de détoxication, il convient donc de le soutenir et de l’aider dans ses innombrables tâches. Le soufre active donc l’évacuation des toxines et des toxiques ; il inactive notamment l’action délétère des métaux lourds. Les aliments soufrés contiennent également nombre de vitamines et autres précieux nutriments indispensables au métabolisme général.

À consommer cru, décrudits, cuits, en jus ou associés à des smoothies. Favoriser une cuisson douce telle la cuisson vapeur.

Aromates, condiments & épices douces

Les herbes aromatiques : romarin, thym, laurier, persil, coriandre, basilic, menthes, origan, hysope, sarriette, livèche… Les condiments : ail, oignons, échalotes dans toutes leurs variétés. Les épices douces : cannelle, gingembre, curcuma, galanga, girofle, muscade, macis, cardamome, maniguette, safran, sumac, paprika, nigelle, anis, cumin, carvi, fenouil, coriandre (graine), baies roses… Et bien sûr, les mélanges traditionnels : curry, raz el hanout, columbo, 4 épices…

Riches en vitamines et minéraux, puissants antioxydants, aux vertus digestives, toniques, immunostimulantes et anti-âge, ces herbes et épices ont vraiment le mérite qu’on leur accorda jadis comme « herbes et graines de Paradis ».

N’hésitez pas à user et abuser des aromates et épices douces ! Crus, décrudits, cuits, associés avec le sucré ou le salé, ils décorent visuellement et gustativement tous vos plats en un festival de couleurs et de saveurs qui offrent une facilité d’emploi déconcertante et infinie. Leur présence, de par leur saveur puissante, permet de limiter considérablement l’usage de sel et du sucre.

Préférer les aromates et condiments frais et les épices en vrac plutôt qu’en poudre, il y a moins de risque de falsification. Un bon mortier et un moulin de qualité sont donc des accessoires indispensables ! Attention aux poivres et piments qui sont agressifs pour l’intestin.

Pour plus d’information sur les cures bien-être du Château du Launay, rendez-vous sur leur site web

You May Also Like