Le yoga prénatal : et si on en parlait ?

5 Shares
3
0
2

Très doux, le yoga prénatal est la discipline idéale pour accompagner les femmes enceintes à travers les différents stades de leur grossesse. Que ce soit pour relancer la circulation sanguine, pour lutter contre la sciatique ou pour apaiser le mental… Il existe de multiples raisons de pratiquer le yoga prénatal. Voici de quoi en apprendre un peu plus sur cette discipline.

Le yoga prénatal, qu’est-ce que c’est ?

Le Yoga prénatal est un accompagnement physique et psychologique pour toutes les femmes enceintes qui souhaitent maintenir une activité pendant leur grossesse sans pour autant prendre de risque pour leur bébé ou leur santé. Parfaitement adaptée à toutes les phases de la maternité, cette discipline vous permet d’en apprendre plus sur votre corps, ses muscles et ses capacités. Le but ? Vous apporter une meilleure écoute de vous-même et (bien sûr) communiquer avec votre bébé. 

Quels sont ses bienfaits 

Le yoga prénatal dispose de nombreux bienfaits à la fois pour la future maman et pour le bébé. En voici une liste non exhaustive : 

  • Sa pratique permet de prendre du temps pour vous et surtout pour vous maintenir en forme.
  • Les exercices de respiration pendant les séances peuvent optimiser l’oxygénation du bébé.
  • Les séances favorisent le sommeil qui vient souvent à manquer quand on est enceinte.
  • Elles préparent le corps et l’esprit à l’accouchement.
  • Elles préviennent certains problème courants comme les nausées, les maux de dos, la fatigue. 
  • Elles permettent de travailler sur le lâcher prise (très important quand on attend un enfant et que tout reste à faire). 

Jusqu’à quand peut-on pratiquer ? 

Si la grossesse se déroule sans encombre et sans grande complication, le yoga prénatal peut être pratiqué jusqu’au terme. Bien sûr, pour éviter les faux mouvements, mieux vaut encadrer vos séances avec un professeur agréé qui saura axer vos exercices sur la conscience de votre corps et sur les différents exercices de relaxation pour appréhende le jour-J. Si vous ne vous sentez pas prête à pratiquer tout ce temps, vous pouvez vous arrêter au bout du 4ème mois.

Comment se déroule une séance ? 

Si toutes les séances sont différentes en fonction du professeur qui mène le cours, ces dernières durent en moyenne 1h30 et une dizaine de futures mamans y sont conviées. Elles débutent généralement par un petit temps de parole, afin que chacune puisse exposer ses motivations et ses objectifs. Puis les séances se poursuivent par une série de postures alliant l’équilibre, la relaxation et le bien-être du corps à travers des étirements en tous genres. Elles se terminent généralement par quelques minutes de relaxation et d’exercices de respiration afin de se détendre et s’apaiser… jusqu’au prochain cours.

5 Shares
You May Also Like