Quels actifs anti-âge fonctionnent vraiment ?

Malgré toutes ses bonnes intentions, l’industrie cosmétique fait encore naître, de temps à autre, des produits de soin aux arguments marketing boostés mais à l’efficacité… discutable. Du coup, on a eu envie de vous briefer un peu sur les meilleurs actifs anti-âge du marché, histoire que vous ne vous fassiez pas avoir par un packaging bien étudié… Suivez le guide.

Le rétinol pour traiter les rides et les taches 

Molécule surdouée, le rétinol fait partie des seuls actifs capables d’agir à la fois en surface et en profondeur de la peau. Sa force ? Sa présence dans le métabolisme naturel du corps humain ce qui lui permet d’être facilement assimilé. Dérivé de la vitamine A, il active le renouvellement cellulaire et augmente l’épaisseur de l’épiderme ce qui comble la ride de l’intérieur. Son côté légèrement exfoliant permet de lui conférer des qualités purifiantes qui accélèrent la cicatrisation des boutons (car oui, on peut avoir besoin d’un anti-âge ET d’un traitement contre l’acné de l’adulte). Il limite également les taches. Petit bémol : le rétinol ne convient pas aux peaux sensibles et fragiles, alors maniez le avec précaution. 

L’acide hyaluronique pour un effet repulpant

Si on vous parle souvent de l’acide hyaluronique, c’est parce qu’on n’arrive pas à s’en lasser. Très utilisé en cosmétiques, on la surnomme la « molécule miracle ». Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’elle dispose d’excellents pouvoirs comblants qui permettent aux pattes d’oies, aux sillons nasogéniens et à la ride du lion de s’estomper. En plus de son effet anti-rides, on lui confère également de nombreux bienfaits pour lutter contre la déshydratation cutanée en stimulant la production de collagène et en boostant l’élasticité de la peau. Cerise sur le gâteau, l’acide hyaluronique convient à toutes les peaux, même les plus sensibles. 

L’Acide Glycolique pour booster l’éclat du teint 

Moins connu que les deux premiers, l’acide glycolique fait pourtant partie des actifs préférés des formulateurs cosmétiques. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’il donne un coup d’éclat instantané à la peau tout en luttant contre les irrégularités cutanées mais aussi contre les cicatrices. En plus, il booste la synthèse de collagène, la production d’acide hyaluronique et d’élastine pour maintenir un épiderme frais, rebondi, repulpé. On ne parle définitivement pas assez de l’acide glycolique…

Les peptides pour relancer les mécanismes de la peau 

Si vous ne les connaissez pas encore, les peptides sont des petites molécules détenant de grands pouvoirs : ceux de parler et de lancer des messages à la peau. Ils permettent ainsi de doper la production de collagène par l’organisme, mais aussi de mélanine afin de limiter l’apparition le tâches pigmentaires (très fréquentes quand l’épiderme commence à laisser apparaître les signes de l’âge). Autre qualité : ils interviennent dans les processus biologiques en prévenant les inflammations. Pouvant modifier l’activité cellulaire, les peptides permettent de lutter contre les radicaux libres et par conséquent contre l’apparition des premières rides que l’on essaie tant bien que mal de retarder.

You May Also Like