Rencontre avec le Dr. Barbara Sturm, spécialiste de la beauté de la peau

Avec son expertise médicale, son savoir intarissable en biologie moléculaire et son approche anti-inflammatoire, le Dr. Barbara Sturm fait partie des experts les plus pointus du paysage cosmétique international. Holissence a eu la chance de recueillir ses meilleures astuces bien-être et beauté. Rencontre avec une papesse du skincare.

Hello Barbara, en tant que spécialiste de la lutte contre l’inflammation, quel(s) conseil(s) beauté donner aux personnes qui souffrent de problèmes de peau ?

Effectivement, toute ma carrière médicale a été consacrée à la lutte contre l’inflammation, tant dans le domaine orthopédique qu’esthétique. Il me semble important de rappeler que l’inflammation est le moyen naturel pour le corps de se protéger de l’exposition aux agents pathogènes, aux allergènes, aux toxines et aux diverses blessures. Cependant, elle est également à l’origine de nombreuses maladies et dysfonctionnements de la peau comme l’acné ou le cancer. Adopter un mode de vie anti-inflammatoire réduira considérablement l’inflammation qui ravage rapidement la peau et le corps. Ma routine anti-inflammatoire comprend, ces 7 gestes simples : 

1- Un bon repos 

Le sommeil influe sur l’inflammation, le système immunitaire, les hormones, la prise de poids, le diabète, la fonction cérébrale et la peau. Voilà pourquoi il est important de privilégier un sommeil de qualité.

Mon conseil pour s’endormir plus rapidement : évitez l’exposition aux lumières bleues avant le coucher. Celles-ci peuvent provenir de votre téléphone portable ou de votre ordinateur et déclenchent la production de cortisol, une hormone qui empêche de dormir et crée une réponse inflammatoire de la peau. 

2- Un régime anti-inflammatoire

Minimisez l’alcool, le sucre, les aliments transformés, les fritures, la farine blanche, les glucides raffinés, le maïs et l’huile de cuisson. Éliminez également les drogues et le tabagisme. Maximisez les poisson gras comme le saumon, les fruits et légumes colorés, les graines de chia, l’huile d’olive, le pourpier, les champignons, les patates douces, le fromage cottage, les avocats et les amandes et vous verrez à coup sûr, un changement opérer sur votre peau.

3- Pratiquer un sport ou bouger au quotidien 

Trouvez un moyen de bouger, amusez-vous et dépensez-vous suffisamment pour transpirer tous les jours afin d’éliminer les toxines de votre corps. 

4- Intégrer des épices dans ses plats 

Saviez-vous que le gingembre et le curcuma sont de puissants anti-inflammatoires ? Alors n’hésitez pas à en ajouter dans vos plats. 

5- Trouver des alternatives au café

Si le café consommé avec modération ne cause pas de problèmes inflammatoires majeurs, le thé vert reste une meilleure alternative. Il contient de puissantes propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes. 

6- La gestion de votre poids 

les cellules adipeuses appelées « adipocytes », en particulier celles situées dans le ventre, produisent et sécrètent des composés inflammatoires, voilà pourquoi il est important de manger correctement et de faire du sport quotidiennement. 

7- Tenter de se détendre 

Si les 6 étapes ci-dessus vous aident à minimiser l’inflammation, pensez également à limiter votre taux de stress grâce à la méditation, au yoga, à la lecture non électronique et aux exercices de respiration.  

Quelles erreurs commet-on souvent avec nos soins ?

Je dirais qu’il existe deux erreurs majeures :

  • Tout d’abord, n’exigez pas de vos soins qu’ils fonctionnent de façon immédiate. Il faut en effet du temps afin que la peau assimile une nouvelle routine. N’essayez pas l’automédication et suivez les instructions d’un professionnel afin de ne pas commettre d’erreurs qui pourraient être irréversibles sur votre épiderme. 
  • Ensuite, évitez toutes les approches anti-âge rapides, comme les peelings acides et les lasers agressifs qui créent une inflammation.

Nous vivons une période très étrange avec l’arrivée du coronavirus et le confinement… Devons-nous adapter notre routine de soin ?

La période de quarantaine pendant la crise du coronavirus est une chance de prendre soin de votre santé globale et de celle de votre famille. La peau est l’armure qui nous protège des agents pathogènes, des allergènes et d’autres irritants. En prendre soin et la soigner fait partie des efforts que l’on doit tous mettre en place. Pour ce faire, maintenez votre routine beauté quotidienne, idéalement composée :

  • d’un nettoyage en profondeur
  • d’hydratation
  • d’une protection contre les influences environnementales dommageables
  • et d’une bonne alimentation.

En revanche, n’hésitez pas à ajouter quelques étapes à cette routine de base et notamment :

1- Réduire le temps d’écran 

Alors que votre temps d’écran monte en flèche, il est important de comprendre le danger qui s’y cache et de se protéger contre les lumières bleues produites par vos téléviseurs, vos ordinateurs, vos tablettes et vos téléphones mobiles. Ces lumières bleues provoquent des dommages cutanés similaires aux rayons UV et augmentent considérablement les risques de cancer. Il existe des soin efficaces qui protègent contre les écrans, combattent les dommages oxydatifs causés par ce type d’exposition et aident votre corps à s’adapter aux contraintes physiques qu’elles causent.

Le meilleur geste que vous pouvez adopter si vous êtes dans l’impossibilité de réduire votre temps d’écran : le SPF 50. À appliquer plusieurs fois par jour pour une protection optimale.

2- Miser sur l’hydratation 

Pour maintenir votre peau hydratée, il faut prendre soin de votre barrière cutanée. Celle-ci agit comme une armure qui vous protège de toutes les agressions extérieures. Pour la maintenir vous pouvez utiliser de l’acide hyaluronique à haute concentration, qui non seulement régénère les réservoirs d’humidité de la peau, mais répare également la fonction de barrière cutanée selon de nombreuses études. Vous pouvez ajouter un masque facial hydratant à votre routine qui va booster l’hydratation et maintenir une barrière cutanée étanche. 

Comment aider ceux qui souffrent d’eczéma, de rosacée, d’acné (…) à surmonter le confinement ?

Tous ces éléments sont causés par un effet boule de neige. Au départ, un stress intense conduit à des niveaux élevés d’hormones de cortisol, qui mène à un mauvais sommeil. Couplés à une montée en flèche de l’exposition aux lumières bleues, ces facteurs provoquent une inflammation, l’ultime médiatrice des maladies et des dysfonctionnements cutanés comme l’acné, la rosacée et l’eczéma. Heureusement, vous pouvez y remédier avec des gestes simples.

Tout d’abord, je vous conseille de ne pas vous maquiller. C’est le moyen le plus simple de permettre à votre peau de guérir et d’éviter le décapage causé par un mauvais démaquillage. Avec ce geste, les fonctions de votre barrière cutanée sont complètes et vous protègent donc mieux des agressions extérieures.

Deuxièmement, utilisez des soins aux formules hydratantes et anti-inflammatoires qui contiennent également suffisamment de nutriments pour la santé de votre peau. Évitez les ingrédients irritants, agressifs et les peelings acides. Ma famille et moi utilisons quotidiennement mon sérum « Anti-pollution » et les compléments alimentaires « Anti-Pollution Food » pour protéger notre peau de la lumière bleue émise par les téléphones portables et les ordinateurs. 

Troisièmement, il est essentiel d’exfolier régulièrement votre peau pour éviter que les cellules mortes s’accumulent, ce qui entraîne un blocage des pores chargé de bactéries qui crée un terrain fertile pour l’acné. Ce processus exfoliant lisse et illumine également l’aspect général de la peau.

Enfin, pour ceux qui souffrent d’acné, qui est déclenchée par les hormones et le stress, évitez le mythe selon lequel assécher la peau est la solution. L’hydratation est essentielle pour guérir de l’acné. Vérifiez également votre apport en zinc, oligo-élément essentiel pour lutter contre l’acné. 6% du zinc de notre corps réside dans notre peau, où il combat l’inflammation, la production excessive de sébum et renforce notre système immunitaire.

Comment repulper notre peau et obtenir plus d’éclat au printemps ? 

Les cellules cutanées déshydratées et les réservoirs d’humidité épuisés dans les couches profondes de la peau se manifestent par une peau terne, sèche, irritée et fatiguée. La peau souffre de ces symptômes après la longue période hivernale en raison d’une diminution de la production de sébum, qui est le résultat d’un apport sanguin insuffisant dans les couches externes de notre peau. Cela peut également être dû à une exposition au froid, au vent, et à des températures extrêmes pendant l’hiver. Le sébum est une partie importante du bouclier lipidique qui protège les cellules des dommages et fournit une surface lisse et uniforme.

Utilisez la science pour réparer la santé de votre peau et retrouver de l’éclat au printemps. Il est très important d’utiliser de l’acide hyaluronique à haute concentration, un ingrédient très hydratant qui, selon de nombreux essais cliniques, restaure la fonction de barrière cutanée

Vous pouvez également inclure à votre routine, des ingrédients anti-inflammatoires puissants comme le pourpier afin de réduire l’inflammation généralisée du corps et de la peau

Un écran solaire à large spectre qui protège contre les rayons UVA et UVB est également essentiel car la force du soleil augmente au printemps…

Enfin, de manière général, je recommande d’effectuer un brossage à sec du corps avant la douche. C’est un moyen simple et très efficace d’exfolier, de stimuler le système circulatoire et d’aider à éliminer les toxines.

Retrouvez également la programmation bien-être avec le collectif Holissence sur notre Facebook.

Prenez soin de vous et de vos proches !

You May Also Like