Habit : une alimentation bientôt calibrée sur notre ADN ?

Demain, nous pourrions nous alimenter non pas d’après nos goûts, mais d’après notre ADN. Une société américaine, Habit, propose déjà des tests et des plats correspondants à différents profils génétiques. Tout un programme !

Peut-on vraiment dissocier la nourriture du plaisir et l’utiliser comme un carburant ? C’est visiblement une tendance. Après le biohacking, voici venue l’alimentation directement calquée sur notre ADN. C’est Habit, une entreprise implantée dans la baie de San Francisco qui le propose, en partant du principe que nous ne sommes pas tous égaux face à la nourriture et, que pour obtenir de son corps ce que l’on en attend, mieux vaut le sustenter en fonction de son métabolisme.

Habit : une approche scientifique

Avant de vous conseiller quoi que ce soit, Habit vous demande de jeûner 12 heures avant de vous prêter à un lot d’analyses en vous piquant le doigt pour recueillir une goutte de sang (avant et après l’ingestion d’un cocktail de tests, ultra-calorique) et en utilisant un goupillon pour récupérer un peu d’ADN à l’intérieur de votre bouche. L’équipe de biologistes en retire une soixantaine de biomarqueurs, qu’elle croise avec vos réponses à un questionnaire géant sur votre silhouette et vos habitudes (alimentaires, sportives…).

Après analyses, ces mêmes scientifiques vous proposent un accompagnement diététique, en fonction de votre génotype et votre phénotype. En clair, leurs recherches leur fournissent des informations sur la manière dont chaque individu digère les glucides, les graisses et le sucre, réagit à différents allergènes ou à la caféine… Et ils les transforment en conseils concrets sur le contenu de vos assiettes : quels légumes devez-vous manger ? Quels féculents et à quelle fréquence ? Etc.

Habit va plus loin que les conseils : en fonction de votre profil, l’entreprise propose de livrer à votre porte les plats – cuisinés par ses propres chefs – qui vous conviennent… Un raccourci accessible dès 15-20 $ par repas (en plus des 299 $ de l’analyse préliminaire), pour tous ceux qui ne sont pas prêts à prendre le temps de tester les ingrédients auxquels ils réagissent le mieux.