La naturopathie pour être au top tout l’hiver

Cette année, pas question de se laisser abattre au premier coup de froid ! Grâce à la naturopathie, on adopte les bons réflexes pour préserver notre énergie et notre vitalité.

Autant, au printemps, on pense détox, autant, l’hiver arrivant, on se focalise sur notre immunité, pour la protéger et la renforcer. Pour nous aider, la naturopathie propose quelques bases simples. De quoi éviter rhumes, toux, ou gastros !

Une alimentation extra saine

« 80 % de nos cellules immunitaires se trouvent dans notre intestin« , explique Dominique Hunka-Gely, naturopathe à Toulouse. Une bonne raison pour prendre soin de notre alimentation ! Pour le garder dans sa meilleure forme, la professionnelle conseille d’adopter une alimentation la plus bio et végétale possible, crue ou cuite, voire fermentée. « En hiver, on a tendance à délaisser le cru. Pourtant, beaucoup de légumes de saison s’y prêtent, comme le chou blanc ou rouge, la betterave ou l’avocat. Quant aux aliments lacto-fermentés – comme la choucroute ou le kombucha par exemple, ils sont parfaits pour régénérer la flore intestinale. » On complètera avec des protéines de bonne qualité : viande – blanche de préférence, poisson, oeuf bio (en gardant le jaune liquide), amandes, quinoa, tofu, graines de chia, sarrasin, légumineuses…

Une hygiène de vie au top

Il n’y a pas que l’assiette qui compte ! Pour rester en forme, on prend également soin de son sommeil « pour bien se régénérer la nuit » ; on combat le stress en pratiquant la méditation ou la relaxation ; et on s’active. « L’oxygène est le premier carburant du corps, complète Dominique Hunka-Gely. Il faut pratiquer une activité physique régulière, même si elle est modérée, en privilégiant les grandes respirations. Cela aide à se détendre et facilite les échanges. »

Trousse de secours

Enfin, si tout cela ne suffit pas, la naturopathe a dans sa besace de quoi nous donner un petit coup de pouce :

  • les produits de la ruche. « On peut faire une cure de 21 jours, de gelée royale ou de pollen frais ou ventilé (1 cuillère à soupe chaque matin)« .
  • « l’echinacea est une plante qui stimule le système immunitaire. Elle est disponible en gouttes, en ampoules, en composé hydro-alcoolique, en gélules… On en fait des cures de 10 jours par mois. Mais attention, elle ne convient pas aux personnes immuno-déprimées.« 
  • Curcuma, gingembre, ail, oignon, sont des aromates qui soutiennent l’immunité. Comme le thym et le romarin – excellent pour le foie, et le clou de girofle – anti-microbien. A ajouter dans tous vos petits plats !
  • Enfin, certaines huiles essentielles permettent de soigner les bobos d’hiver, comme le ravintsara – 1 goutte en massage aux premiers signes de faiblesse, l’eucalyptus radiata – à respirer en cas de problème ORL ou l’origan compact, un anti-infectieux que l’on prend en capsules, pas plus de cinq jours.

Nous vous souhaitons un très bel hiver !